"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 24 octobre 2015

Les Radley de Matt Haig


La présentation de l'éditeur :

Ils n’ont qu’une addiction : le sang.
Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur péché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d’être un vampire urbain au XXIe siècle !
Dans une banlieue british tout ce qu’il y a de plus respectable, la famille Radley essaye désespérément de se comporter comme « des gens normaux ».
Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr…
À contre-courant de toutes les histoires de vampires d’hier et d’aujourd’hui, l’anglais Matt Haig renouvelle le genre avec ce roman qui est autant une féroce et brillante satire de notre société qu’un pur plaisir de lecture…et d’angoisse.

Avis :

A Bishopthorpe, petite ville du Yorkshire, la famille Radley mène une vie sans histoire : le boulot, la famille et le lycée, rien de plus...  En apparence du moins, car en s'y intéressant de plus près, les Radley semblent souffrir de quelques soucis un peu atypiques : sensibilité à la lumière, insomnies, maux de tête, allergie à l'ail...

En effet, Peter et Helen Radley cherchent depuis quelques années à taire leur véritable nature à tous et en premier lieu à leurs enfants, Rowan et Clara.  Pourtant malgré tous leurs efforts, le moment des révélations est arrivé !

Pour les Radley, les ennuis ne font que commencer, tant du point de vue de cette nature qui se réveille, que du volet policier de l'intrigue.  Entre vampires et humains, l'auteur met en scène une galerie de personnages, attachants ou bien totalement détestables, mais très réussis.

Avec les Radley, Matt Haig nous propose une histoire originale, celle d'une famille de vampires abstinents : l'idée de départ est plutôt intéressante, à des lieues des tendances actuelles, et le ton oscille sans cesse entre ironie et suspense.  Un mélange qui s'affirme également avec le rythme imposé par l'auteur : vif et décalé.  Intégrés dans notre société et porteurs de nos petits travers, des vampires sous un jour inhabituel !


 

8 commentaires:

Karine:) a dit…

J'en avais entendu parler, mais j'avais l'impression d'en savoir trop...
Mais bon, si c'Est vif et drôle... why not!

Syl. a dit…

Ca me plaît bien. Alors c'est noté.

Nahe a dit…

@ Karine :): c'est que le résumé en dit déjà beaucoup mais la lecture reste bien agréable !
@ Syl : Bonne lecture alors, Syl

Hilde a dit…

Je garde un très bon souvenir de ce roman. L'histoire m'avait captivée.

Nahe a dit…

Je te comprends : différent et prenant !

Sunset Avenue a dit…

C'est vrai que le postulat de départ est sympa :)

Nahe a dit…

Oui, l'entrée en matière a de quoi surprendre !

MyaRosa a dit…

Il faut vraiment que je prenne le temps de le découvrir, celui-ci. Il est dans ma PAL depuis des années...