"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 17 octobre 2015

Le renversement des pôles de Nathalie Côte


Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Flammarion.


La présentation de l'éditeur :
Couple : deux personnes de la même espèce considérées ensemble. Couples en vacances avec enfants : spécimen d'un genre particulier qui attend l'été avec impatience mais qui risque fort de finir la tête dans le sable.


Les Bourdon et les Laforêt ont loué deux appartements voisins dans une résidence avec piscine en bord de mer. Chacun est arrivé avec la même envie : consacrer ce temps béni aux enfants, au repos, aux projets. Et tous sont rattrapés par leurs obsessions propres : fuir un mari ennuyeux, gagner vite plus d'argent, faire oublier qu'on a pris dix kilos, faire semblant que tout va bien. Passée l'euphorie de l'échappée belle, ils ne tarderont pas à découvrir que changer de vie a un prix, que la liberté exige du souffle et qu'elle ne s'achète jamais à bon compte.

Avec un humour acide et une implacable clairvoyance, Nathalie Côte se fait entomologiste de la classe moyenne et pavillonnaire. En filigrane, elle dénonce le monde du travail, véritable machine à tuer, et le monde matérialiste, qui propose vainement de se consoler en consommant à crédit. On regarde ces personnages ni aimables ni détestables se débattre et renoncer. On les regarde, en espérant ne pas leur ressembler.

 Avis :


 Les vacances approchent et elles marquent la rencontre des Bourdon et des Laforêt  : entre ces deux familles, pas vraiment de point commun, si ce n'est l'envie de s'évader et de trouver une vie meilleure.  Dans leurs relations conjugales pour Arnaud et Claire; dans le confort matériel pour Virginie et Vincent. 

Des appartements voisins les réunissent pourtant pour quelques jours, autour d'enfants du même âge et de quelques verres partagés.  Rattrapés par les soucis qu'ils auraient voulu oublier à la maison, les deux couples tentent de faire bonne figure mais sont vite contraints de revoir leurs espoirs à la baisse.

A travers ces familles en vacances, Nathalie Côte nous livre un portrait sans concession : les bons et les mauvais côtés se jouent du lecteur et ces personnages éveillent plutôt la pitié, coincés dans un quotidien sans surprise. 

Derrière les pages, ces quelques jours sont pourtant plaisants à suivre, entre tentatives désespérées et espoirs déçus.  Suivre ces deux couples, décortiqués ainsi dans une réalité somme toute commune, m'a intéressée.


Le ton de l'auteur est vif et précis : Nathalie Côte nous présente une analyse et n'hésite pas à trancher dans le vif.  Le texte est savoureux, volontiers ironique, les mots sont justement pesés.  Un premier roman découvert avec plaisir !


2 commentaires:

Lor rouge a dit…

Merci à toi pour ta visite et tes encouragements pour le RAT ;0) Bonne soirée

Nahe a dit…

Avec grand plaisir !