Articles

Affichage des articles du juillet, 2020

La route du lilas d'Eric Dupont

Image
Lecture en partenariat avec Masse Critique: merci à Babelio et aux éditions Harper Collins.

Souvenir d'enfance: une saynète à propos d'une chemise lilas.  Lilas blanc, bien sûr...  Et voici comment Eric Dupont nous ramène en enfance: grâce au lilas.  Un arbre puissamment évocateur qui dans son roman sert de fil rouge au récit et englobe de manière magistrale l'histoire du Brésil, une saga familiale hautement féminine, quelques cours de botanique, un séjour à Paris à la poursuite d'Edith Piaf, de tristes pages sur la violence faire aux femmes...
Le tout sous le couvert d'un road-trip un peu improbable: en effet, chaque année, Laura et Shelly embarquent à bord de leur camping-car, suivant de ville en ville la floraison des lilas.  Elles rallient, de bien jolie manière, le Canada, combinant dès que possible des ateliers d'écriture à la botanique.
Mine de rien, elles offrent également la possibilité de passer la frontière à des clandestines cherchant une nouvelle vie.…

J'peux pas, j'ai synchro de Jean-Philippe Jel

Image
Merci à Gilles Paris et aux Editions Favre pour ce partenariat.
Multipliant les parcours, le conduisant des champs de manœuvre aux salles de classe, Jean-Philippe a également diversifié sa pratique sportive.  Familier des piscines, sa première réaction face à la natation synchronisée est un peu méprisante.  Pourtant, en suivant les JO de Rio derrière son poste de télévision, il est touché par le spectacle et souhaite en apprendre davantage.  Il rejoindra alors, difficiliment un club de synchro et poursuivra ses efforts jusqu'à devenir une nageuse de synchro.
J'peux pas, j'ai synchroraconte son parcours, oscillant entre leçon de vie et quête intérieure.  Résolument drôle et ancré dans le concret, l'ouvrage est découpé en 3 parties: l'histoire de l'auteur, les arcanes de la synchro et enfin le volet technique.  De quoi donner aux plus audacieux, l'envie de se lancer en piscine ou juste de regarder d'un autre œil ce sport plutôt méconnu.  Une lecture atypiqu…

La commode aux tiroirs de couleurs d'Olivia Ruiz

Image
Une commode décorée aux couleurs de l'arc-en-ciel, meuble sacré recelant les trésors de Rita, l'Abuela et titillant depuis toujours la curiosité de la narratrice et de ses cousins.  
Héritage inattendu qui déroule, le temps d'une nuit, l'histoire de Rita et de sa famille, depuis sa fuite en compagnie de ses jeunes sœurs, loin de Barcelone et de la guerre civile.  Un meuble où il reste un peu de place pour entretenir la tradition et poursuivre l'histoire de Rita à travers ses petits-enfants.
Un récit teinté d'amour et de drames, le destin d'une femme courageuse et impitoyable.  Un livre où l'Espagne occupe une part de choix, lui conférant une saveur incendiaire et piquante, frôlant parfois la violence: l'Histoire s'y mêle aux traditions familiales, aux rêves et  aux personnages féminins joliment enlevés.  Un premier roman sensible et dépaysant !

J'irai cracher sur vos tombes de Jean-David Morvan, Rey Macutay & Rafael Ortiz

Image
Lecture en partenariat avec Masse Critique: merci à Babelio et aux éditions Glénat.
A l'occasion du centenaire Boris Vian, certaines de ses œuvres ont été adaptées en BD.  
C'est le cas de J'irai cracher sur vos tombes, un roman noir qui a fait scandale à sa sortie et dont, caché derrière le pseudonyme de Vernon Sullivan, Vian n'a dans un premier temps revendiqué que la paternité de la traduction.
Les premières pages de l'album reviennent d'ailleurs sur cette affaire, plongeant le lecteur dans l'ambiance mouvementée de l'époque.
D'entrée de jeu, la couverture marque, attire: un jeu de couleurs et une mise en page soigneusement pesés.   Déclinées dans d'autres tons, les couvertures des autres adaptations suivent les mêmes principes graphiques: ça en jette !
Ensuite, vient la mise en place: l'installation de Lee Anderson dans la petite ville de Brichton, sa facilité à nouer des "contacts" avec les jeunes du coin, à être de tout…

A la recherche de Karl Kleber de Daniel Sangsue

Image
Merci à Gilles Paris et aux Editions Favre pour ce partenariat.
Au hasard d'une visite en bouquinerie, un professeur d'université découvre, ravi, la bibliothèque de Kart Kleber que Georges, le propriétaire du Cabinet d'amateur, vient de racheter.  Un homme dont il ignore jusqu'au nom mais qui éveille sa curiosité.  Grâce au libraire, il apprend l'étrange disparition de ce "collègue", fait divers remontant à l'été 1997.  Les années ont passé et l'énigme reste entière.
De juste curieux, se découvrant des points communs avec le disparu, le voilà mordu par cette énigme et il n'en faut pas plus pour décider le héros à se pencher sur ce mystère.  Les livres de Kleber le guideront dans un premier temps.
Entamé comme un roman policier, ce roman utilise plutôt le mystère Kleber comme un alibi afin de mettre en lumière la littérature et lui accorder le premier rôle: citations, pastiches, allusions fourmillent et attisent la curiosité du lecteur.  
Bien sûr,…