La route du lilas d'Eric Dupont



Lecture en partenariat avec Masse Critique: merci à Babelio et aux éditions Harper Collins.


Souvenir d'enfance: une saynète à propos d'une chemise lilas.  Lilas blanc, bien sûr...  Et voici comment Eric Dupont nous ramène en enfance: grâce au lilas.  Un arbre puissamment évocateur qui dans son roman sert de fil rouge au récit et englobe de manière magistrale l'histoire du Brésil, une saga familiale hautement féminine, quelques cours de botanique, un séjour à Paris à la poursuite d'Edith Piaf, de tristes pages sur la violence faire aux femmes...

Le tout sous le couvert d'un road-trip un peu improbable: en effet, chaque année, Laura et Shelly embarquent à bord de leur camping-car, suivant de ville en ville la floraison des lilas.  Elles rallient, de bien jolie manière, le Canada, combinant dès que possible des ateliers d'écriture à la botanique.

Mine de rien, elles offrent également la possibilité de passer la frontière à des clandestines cherchant une nouvelle vie.  Cette année, Maria Pia les accompagne: venue du Brésil, elle rêve de se reconstruire et se passerait volontiers du lilas.  Pourtant, à la suite de ses compagnes de voyage, un peu contrainte et forcée, elle se met, elle aussi, à écrire et y découvre, étonnée, un exutoire.  Livrant peu à peu son histoire compliquée.

J'avais beaucoup aimé La fiancée américaine; dans un tout autre cadre, j'ai retrouvé ici le talent de conteur d'Eric Dupont.  Il nous propose un voyage passionnant en compagnie de Maria Pia, Laura et Shelly: tout à la fois dense et complexe mais également romantique et imagé.  

Un chemin parfois escarpé ou inattendu: les héroïnes se suivent mais ne se ressemblent pas; pourtant leur force de caractère demeure.  Ainsi que leur destin hors du commun.  Faisant du lilas un parfum à suivre, évasion garantie !





tous les livres sur Babelio.com

Commentaires

Karine a dit…
J'ai ce roman depuis sa sortie ici au Québec... oups! J'adore la plume d'Éric Dupont.

Posts les plus consultés de ce blog

A comme Association : La pâle lumière des ténèbres d'Erik L'Homme

Pas son genre de Philippe Vilain

Madeleines au thé matcha