Articles

Coq-Sur-Mer 1933 de Baudouin Deville et Rudi Miel

Image
Début des années 30 : l’arrivée d’Hitler au pouvoir inquiète certains.   Au premier plan, Albert Einstein qui craint que ses travaux ne finissent entre de mauvaises mains.  Hésitant à rejoindre les Etats Unis, il opte pour la station balnéaire de Coq-sur-Mer en Belgique. Dans cet album mêlant réalité historique et fiction, Baudouin Deville et Rudi Miel donnent vie à cette parenthèse dans la vie du scientifique, période magnifiée par la beauté de l’architecture mais vite contrebalancée par la ténacité des espions allemands. Le cadre enchanteur de Coq-sur-Mer occupe ici une place de choix: c’est un vrai plaisir de retrouver l’ambiance et les bâtiments de cette station sur papier.  Le récit fictionnel vient ajouter une pointe de suspense au séjour d’Einstein.  Cette bande dessinée est une vraie réussite complétée d’un carnet didactique en fin d’ouvrage, un plus très appréciable.

La prophétie des nains de Line Alexandre

Image
  Une forêt en Ardenne, un village reculé, une fontaine où baigne une jeune inconnue la tête dans l’eau.  Une psychiatre souffrant d’Alzheimer, sa fille dépassée, leur voisin médecin un peu trop présent, une juge autoritaire, un jeune inspecteur principal métis, amoureux et impliqué plus qu’il ne voudrait, un patron de cabaret étrange, une femme de ménage au compagnon alcoolique et violent et sa petite fille trop curieuse, un baron pilier de bar et sa mère handicapée, un vieux policier à la retraite qui s’ennuie. Tout ce monde s’agite dans une taverne transformée en musée pour nains de jardin. Les morts se succèdent…  Combien en faudra-t-il avant de découvrir le coupable ? La vérité est-elle dans la bouche d’une enfant qui parle peu ou dans la prophétie des nains qui observent les rebondissements en silence ? Et dire que la fin n’est pas celle qu’on attendait. La prophétie des nains Line Alexandre tous les livres sur Babelio.com

Ces étoiles dans la nuit de Jean-Pierre Balfroid

Image
  A la suite de Ruffin, Flore et Adeline, "ces étoiles dans la nuit" nous plonge dans les Ardennes des années cinquante: les deux premiers se rencontrent dans un petit village et forment un mariage heureux. R uffin est bûcheron, Flore institutrice; seul un enfant manquera à leur bonheur. Le temps passe, avec ses hauts et ses bas, jusqu'au décès accidentel de Flore.  Dévasté, Ruffin se laisse couler.  Il ne retrouve l'envie de vivre qu'en aidant les autres et surtout Adeline, une jeune bruxelloise souffrant d'une maladie dégénérative.   Pour lui faciliter le quotidien, ses parents ont choisi la tranquillité de la campagne.  Son amitié avec Ruffin sera un soutien bienvenu, une joie de chaque instant pour chacun. Un récit dépaysant, sans pathos: une belle dose d'humanité et de tendresse, l'histoire d'une amitié lumineuse. Ces étoiles dans la nuit Jean-Pierre Balfroid tous les livres sur Babelio.com

Attends qu'Helen vienne de Mary Downing Hahn

Image
Un remariage suivi d'un déménagement à la campagne, de quoi se découvrir en famille.  Aussi de nombreux changements pour Molly et Michael qui tentent d'accueillir au mieux Heather et son père. Pourtant Heather est une enfant difficile: vu les épreuves qu'elle a traversées, c'est assez compréhensible.  Depuis son arrivée dans la nouvelle maison, une ancienne église, elle s'est découvert une nouvelle camarade de jeu, Helen.  Helen que personne encore n'a rencontrée. Centré sur les difficultés d'une famille recomposée, ce roman à suspense met en scène psychologie et émotions :  le jeune lecteur s'identifie aisément aux jeunes héros. L'ambiance est très réussie et l'angoisse monte peu à peu.  Une histoire de fantôme parfaite pour cette période.    

Petits Frissons T1 - La maison des sorcières par Benou & Charles Dutertre

Image
Un film d'horreur pour la nuit d'Halloween ?  Voilà qui se mérite. Le prix à payer: une visite dans la maison de la sorcière pour y dérober des sucreries.   Alléchés par la séance cinéma, munis d'une lampe torche et d'un sac à bonbons, la mini-équipée d'une sorcière, un vampire et un fantôme se  met en route prête à en découdre. Une bande dessinée vive et colorée, relevée d'humour et de fantaisie: une alchimie parfaite entre Benou, fan de s récits "Chair de poule"   et Charles Dutertre .  Une lecture qui devrait séduire les jeunes lecteurs à l'approche d'Halloween.

Sacrifice box de Martin Stewart

Image
1982: l'été se termine sur l'île de Hill Ford. Sep, Mack, Arkle, Lamb et Hadley veulent rendre ces vacances partagées mémorables et enterrent chacun un souvenir dans un coffre trouvé dans la forêt. Sep dicte les règles à suivre: ne jamais venir au coffre seul, ne jamais l'ouvrir la nuit et enfin ne jamais récupérer son sacrifice. Les années passant, le collège a séparés les cinq amis, même s'ils se croisent tous les jours.  D'étranges événements, de plus en plus sombres, surgissent, les obligeant à renouer contact.  Une question se pose: qui a bravé les règles ? Sacrifice box est assurément un roman d'ambiance: martin Stewart excelle à créer une atmosphère sombre et pesante.  Au fil de la lecture, s'y ajoute une bonne dose de violence et d'hémoglobine.  J'avoue que je n'oserais pas le prêter à ma nièce ado. Les chapitres sont brefs, ils s'intéressent à l'un ou l'autre personnage (je m'y suis parfois perdue) et voyagent entre passé

La printanière de Michel Quint

Image
Lecture en partenariat: merci aux Editions Serge Safran . Professeur, Étienne Vancauwenberghe a quitté le lycée pour les cours particuliers: spécialisé dans la préparation du bac et amateur de Modiano, il mène sa cinquantaine paisible,  entre les livres et ses souvenirs,  sans attaches. Parachuté en pleine manifestation des gilets jaunes dans le centre de Lille, il se retrouve rapidement en mauvaise posture en voulant défendre un couple de personnes âgées.  Sauvé par l'intervention fugace d'une jeune fille: des airs de Greta Garbo et des chaussures de boxe.   Souhaitant la remercier,   Étienne visite les clubs de Lille et des environs à la recherche d'un indice.   De désillusions en rencontres magiques, le voilà obligé de quitter peu à peu son ombre rassurante. Gros coup de cœur pour cette quête atypique: personnages remarquables, notamment de jolies figures féminines accompagnant le mélancolique  Étienne Vancauwenberghe, des décors évocateurs, un style nerveux et vivifiant