"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 19 octobre 2015

Le joueur de flûte de Hamelin de Kochka et Aline Bureau

Lecture en partenariat avec les éditions Flammarion : un grand merci !

La présentation de l'éditeur :

Les habitants de Hamelin sont si près de leurs sous qu’ils chassent même les chats afin de ne plus avoir à les nourrir. Mais le village est rapidement envahi de rats. Un étranger se présente alors et propose au maire de débarrasser la ville des intrus contre mille pièces d’or. Sortant une flûte, il entraîne tous les rats au son de son instrument jusqu’au fleuve, où ils se noient… 

Cependant, aveuglé par sa cupidité, le maire refuse de payer.  Alors, le voyageur décide de se venger : saisissant à nouveau sa flûte, il ensorcelle tous les enfants de Hamelin, et les fait entrer dans une grotte... dont ils ne ressortiront jamais.

Avis : 

Au départ du célèbre conte des frères Grimm, Kochka et Aline Bureau nous proposent un bel album où texte et illustrations s'unissent pour entraîner le lecteur dans un univers glacé et magique.  

La trame reprend l'histoire traditionnelle de ce musicien venu offrir ses services aux habitants de Hamelin tourmentés par des rats : mille pièces d'or contre la disparition des rongeurs.  Un air de flûte suffira à charmer les rats et à les noyer mais l'histoire ne s'arrête pas là car les villageois refusent de s'acquitter de leur dette...

Stigmatisant l'avarice, ce conte un peu cruel met en avant la magie du joueur de flûte.  Il donne de l'importance à la parole donnée et aux promesses.  Sous la plume de Kochka, le texte est simple, court : les dialogues et la musique rendent le récit entraînant.

Les illustrations d'Aline Bureau mettent parfaitement en évidence le joueur de flûte qui s'oppose aux villageois cupides: sa tunique se détache des paysages gris et froids du village et de ses alentours.  

L'album est présenté comme un hommage à Bruegel et cette filiation saute aux yeux dès les premières pages : les tons hivernaux et les paysages rappellent inévitablement les tableaux du peintre brabançon.  


L'atmosphère glacée et méfiante d'Hamelin s'accorde fidèlement au récit et en exacerbe la dureté.  Les expressions des personnages sont également très vivantes : les villageois renfrognés, le musicien en colère, les enfants en joie découvrant la musique, ...  Tous prennent vie dans ce bel album qui propose, aux jeunes lecteurs, de découvrir un conte traditionnel parfois oublié.

3 commentaires:

Jérôme a dit…

J'aime beaucoup l'écriture de Kochka, ce serait l'occasion de relire ce conte des plus classiques !

Nahe a dit…

Oui, cette version est très réussie !

MyaRosa a dit…

J'ai très envie de découvrir cette version. La couverture est superbe et c'est un conte dont je me souviens très bien.