"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 28 octobre 2015

La bouche ouverte de Shmuel T. Meyer

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Serge Safran : un grand merci pour ce titre et sa dédicace.

La présentation de l'éditeur :

Théo aime Caroline, Gabriel aime tante Ingrid, Ingrid aime l’amour et Fanny la vie.

Un siècle, deux générations, trois familles aux destins mêlés ; l’une juive, les deux autres pas. La ville de Genève, son lac, sa nostalgie, et la gourmandise, beaucoup de gourmandise entre les pages. 

À chaque chapitre, un aliment typique évocateur de souvenirs ou d’aspirations : tapioca, longeole, gratin de cardons…

Récit émouvant et drôle de plusieurs femmes et quelques hommes attachants, parfois désarmés devant la providence et la puissance d’une histoire qui leur échappe.

Avis 


La bouche ouverte est semblable à une danse : une valse teintée de gourmandise et de nostalgie.  Sous la plume de Shmuel T. Meyer, les personnages et les plats se succèdent, tissent quelques liens, disparaissent pour revenir ensuite dévoiler au lecteur d'autres bribes de leur destin. Fanny, Simone, Théo, Sarah et bien d'autres se livrent tour à tour à travers Genève et ses saveurs.

Le temps passe sur les héros et la vie les met en scène.  Elle se plaît à faire d'eux ses jouets : parfois tendre, parfois cruelle, souvent taquine.  Se moquant volontiers des liens familiaux et du qu'en-dira-t-on.

Acteur à part entière, la ville de Genève est au premier plan des évocations de l'auteur; les personnages et les religions s'y entremêlent : rites du quotidien, opinions, place de la famille,...   En évoquant les uns et les autres, c'est finalement une vie entière qui défile : déclinée dans ses jours gais ou sombres.


Chaque épisode de cette fresque met en lumière un plat : il rappelle des souvenirs, console ou fait rêver.  En bonne logique, le champagne ferme la liste de ces délices.  Immanquablement, le propos de Shmuel T. Meyer est savoureux, nuancé; l'auteur manie la délicatesse et l'humour dans de petits scènes soigneusement ouvragées. 

Dans cette filiation vagabonde, il évoque des parfums de cuisine et d'enfance qui amènent le sourire ou laisse penseur.  Un livre au fort pouvoir évocateur, un titre qui ouvre l'appétit... de vivre !


tous les livres sur Babelio.com

1 commentaire:

Jérôme a dit…

Beaucoup de bonnes choses chez cet éditeur, je me laisserai bien tenter une fois de plus.