"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 7 octobre 2015

Rush, tome 6 : Mise à mort de Phillip Gwynne


Lecture en partenariat : un grand merci aux éditions Casterman.

La présentation de l’éditeur :

Secoué par les cinq premiers contrats effectués sur ordre de la Dette, Dominic s’angoisse au début de ce sixième volume. Échouera-t-il au dernier moment comme son grand-père Gus, amputé d’une jambe ? Ou bien réussira-t-il sa mission comme son père ? Ces spéculations relancent aussi ses interrogations sur la véritable nature des activités de son père, et sur l’origine mystérieuse de sa fortune…

Attendu et redouté, le sixième contrat est enfin dévoilé à Dom. Et il est épouvantable : exactement comme son grand-père et son père à l’âge de quinze ans, Dom devra prendre la vie de quelqu’un, peu importe qui, et donner à ses commanditaires des preuves de cet assassinat…

Avis : 

Son dernier contrat pour la Dette mené à bien, Dominic est impatient d'en finir : il aspire à tirer un trait sur cette sombre histoire et à retrouver une vie d'ado normal.  Il lui faudra également mettre un peu d'ordre autour de lui car se consacrer à ses missions a généré quelques dommages collatéraux. 

Lorsqu'il est contacté pour cette ultime obligation, le soulagement tant attendu ne suit pas et c'est bien compréhensible : pour être délivré de la Dette, Dominic doit commettre un meurtre et en apporter la preuve à son commanditaire. 

Horrifié, Dom ne sait comment se sortir de cette impasse : comment mener à bien ce dernier contrat, en accord avec sa conscience ?  En cas de refus, le prix à payer est lourd : son grand-père Gus en est l'exemple vivant.  Et s'il s'acquitte de cette mission, sa famille sera-t-elle enfin délivrée de ses liens envers la Dette ?  Pas si sûr...

Avec ce sixième volume de Rush, vient pour Dominic Silvagni le moment du choix crucial : au cours des tomes précédents, il s'est déjà trouvé dans des situations complexes mais aucune à la hauteur du dilemme qui se présente à lui.  La situation est tendue, captivante : Dom a bien grandi par ses aventures passées et il décide de prendre sa vie en main.  Les curieuses aptitudes qu'il a développées vont lui être bien utiles mais il doit jouer serré.

Cet épisode marque également le temps des révélations : l'auteur lève le voilessur les mystères apparus précédemment.  Petit à petit, les rouages se mettent en place et la situation s'éclaircit autour de Dom, de sa famille et de la Dette.  Les masques tombent et Dom comprend enfin  son passé, jusque là fait de terribles secrets et de mensonges.

Point d'orgue du suspense distillé par Phillip Gwynne tout au long de la série, le dénouement final est finement amené et il clôture en beauté les aventures de Dom.  Je ne parlerai pas, vu les circonstances, d'apothéose mais le final est à la hauteur de la série : captivant, musclé et surprenant ! 

Aucun commentaire: