"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 13 juin 2012

Deux filles sur le toit de Alice Kuipers

Quatrième de couverture :

“Je fixe les mots noirs comme des petites araignées, les regarde tisser leur toile. Il y a quelque chose de plaisant à remplir une page blanche, même si je n’avouerai jamais cela à Lynda. Ce cahier vierge, elle me l’a donné quand je suis allée la voir mardi.


– Ecrire dans ce cahier t’aidera à te souvenir.

– Et si je n’en ai pas envie ?

– Tu devrais, à mon avis.

– Ca ne changera rien.

– Faudrait peut-être que tu essaies.

J’ai levé les yeux au ciel.”
 
Avis :

Face à son cahier, Sophie se livre, elle tente de renaître et de se raccrocher à la vie. Ces derniers mois ont été tragiques pour elle et peu à peu, au fil de ses confidences, le lecteur découvre toute son histoire. Dans la douleur et la culpabilité... Face à, ou peut-être contre, sa mère, au milieu de ses amies, en classe, chez sa psy, … Pour Sophie, la route vers la guérison est longue et pénible. Elle se croit bizarre, refuse d’écouter les appels à l’aide de son corps, de se confier. A cette souffrance première, viennent se greffer les tourments « classiques » de l’adolescence : amitié, amour, révolte, boulimie, … Ceux du quotidien qui ne se laisse pas oublier et invite à tourner la page.


Dans son approche de ce drame, l’auteur a choisi de nous présenter les relations entre Sophie et sa mère. Face à la douleur, chacune réagit à sa manière que l’autre ne comprend pas forcément. Le retour à la vie n’en est que plus difficile. Sophie choisit la colère, sa mère s’effondre et se perd en elle-même. Entre les deux, la cohabitation est complexe, la communication rare…

Même si le sujet pourrait s’y prêter, le roman ne tombe pas dans le sensationnel, ni la polémique ; l’auteur a choisi la voie de l’émotion, de la sensibilité et nous livre, à travers les mots de Sophie, un récit poignant et lumineux. Une lecture émouvante !

 
 
 
Ce livre est ma neuvième lecture pour le Challenge  Pal Express organisé par Miss Bouquinaix.










Challenge A vos nombres : 2/10

8 commentaires:

sybille a dit…

Je ne connais ni le titre, ni l'auteur ! Décidément, j'en découvre des livres quand je passe sur ton blog :)

Nahe a dit…

Hi hi ^^ Moi aussi, en passant chez toi, je suis bien tentée ! Par chance, "Le magasin des suicides" était dans ma PAL.

piplo a dit…

"un récit poignant et lumineux", voilà qui donne (encore) envie!!!
Tu me diras si tu veux que je le rajoute à la récap à vos nombres vu qu'il y a un 2 ;-)

Nahe a dit…

Bien sûr, un oubli de ma part. Vignette ajoutée ^^

Piplo a dit…

ohhh je disais pas ça pour la vignette, tu n'es pas obligée de la mettre!!! Plutot pour ma mise à jour!!!

Alex a dit…

Je l'ai aimé moi aussi ! ♥

Nahe a dit…

@ Piplo : ne t'inquiète pas, je ne me suis pas sentie obligée, c'est plus joli ainsi !
@ Alex : un plaisir partagé !

Luna a dit…

Une lecture qui m'a également beaucoup touchée !