"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 4 mai 2011

Ne me tente pas de Loretta Chase



La note de l'éditeur :

Plus personne ne pense à Zoé Lexham, kidnappée à l'âge de douze ans lors d'un séjour en Égypte. Personne, sauf Lucien, son ami d'enfance, devenu duc de Marchmont. Lui se souvient de la gamine fantasque et indépendante qui l'enchantait. Or voici qu'après plus de dix ans passés dans un harem, Zoé est de retour en Angleterre ! La nouvelle déclenche un tollé dans la haute société londonienne. Qui oserait fréquenter une odalisque rompue à l'art de l'amour et qui sait tout ce qu'une lady doit ignorer ? Elle va forcément commettre les pires impairs, jeter l'opprobre sur les honnêtes gens ! Personne ne voudra jamais d'elle... Personne, sauf le duc de Marchmont.



Avis
:

Qualifié de romance de type régence, "Ne me tente pas" attendait depuis quelques temps dans le fond de ma PAL que je l’en fasse sortir… Il aura fallu le challenge hypocalorique de Leiloona pour que je l’exhume et me décide à l’ouvrir.

Loretta Chase nous conte ici les aventures de Zoé Lexham, désireuse de regagner la place qui était la sienne dans l’aristocratie britannique. Enlevée en Egypte à l’âge de douze ans, le jeune femme s’est échappée d’un harem et a trouvé refuge auprès de sa famille. Forte de connaissances qu’une lady devrait ignorer et dépourvue de celles qui lui sont indispensables dans la bonne société, Zoé n’est pas vraiment à sa place et la tâche s’annonce difficile. Son ami d’enfance Lucien, duc de Marchmont, se propose de lui prêter main forte, sans se douter de l’ampleur de la tâche…

C’est un bilan en demi-teinte que je tire à la lecture de cet ouvrage : ce roman est d’une lecture plutôt aisée et assez agréable, le rythme en est soutenu, l’humour est présent dans une grande partie de l’ouvrage. Les gaffes et l’aplomb de Zoé entraîne bon nombre de situations cocasses et plaisantes qui renforce le plaisir du lecteur.

Néanmoins, ce livre compte également quelques éléments un peu invraisemblables et déroutants, les personnages semblent parfois un peu artificiels et en faire trop. En outre, l’histoire semble se clôturer aux trois quarts du récit et les dernières pages m'ont paru en décalage avec le début de l’histoire que j’ai trouvé plus plaisant et plus animé. Cette partie m’a semblé « de trop » et cette impression de superflu paraît gâter l’ensemble.

Dans l’ensemble, au final : une lecture agréable mais pas vraiment transcendante…


Je suis toujours au régime, ce livre est ma huitième lecture pour le challenge Un régime avant l’été organisé par Leiloona : 8/19

Aucun commentaire: