Treize marches de Kazuaki Takano

Le résumé de l'éditeur :

Ryô Kihara, trente-deux ans, est condamné à la peine capitale. Il a déjà passé sept ans dans le couloir de la mort sans connaître la date de son exécution, comme le veut la loi japonaise. Bien qu'amnésique au moment du procès, il a reconnu sa culpabilité. Un matin, il entend les gardes venir chercher son voisin de cellule pour l'exécuter. Traumatisé par les hurlements, Kihara a soudain des flashes, comme si son amnésie se dissipait : il se revoit en train de gravir un escalier, dix ans plus tôt. Il décide d'écrire à son avocat. 

Jun'ichi Mikami, vingt-sept ans, a été incarcéré deux ans pour homicide involontaire. Remis en liberté conditionnelle, il croise celui qui était son gardien de prison, Shôji Nangô, qui s'occupe aussi de la réinsertion des anciens détenus. Ce dernier lui propose de l'aider à prouver l'innocence d'un certain Ryô Kihara. Voyant un moyen de se racheter aux yeux de la société, Jun'ichi accepte...

Avis 

Au cours d'une bagarre, Jun'ichi Mikami a tué un homme : arrêté et condamné, il a purgé sa peine et se voit maintenant remis en liberté conditionnelle.  Rapidement, il se rend compte que ses parents se sont endettés pour lui afin de dédommager la famille de sa victime.

Aussi, lorsque Shôji Nangô, un ancien gardien de prison, lui propose de s'associer pour élucider un crime déjà ancien, Jun'ichi Mikami y voit l'occasion d'aider ses parents avec cette mission bien payée et de se réinsérer dans la société.  Une mission difficile et délicate s'annonce car le temps presse : un homme a été condamné pour ce meurtre et son exécution pourrait intervenir plus vite que prévu.

Le roman s'ouvre sur ces quelques mots «C’est la peine de mort qui t’attend !»:  Ryô Kihara est accusé d'un meurtre dont il se dit innocent. Devenu amnésique, il ne peut se défendre...

C'est cette affaire que vont tenter de résoudre Jun'ichi Mikami et Shôji Nangô dans la deuxième partie du roman au cours d'une enquête mouvementée et complexe.  Le duo d'enquêteurs est plutôt original et touchant car l'un comme l'autre porte des faiblesses qui apparaîtront au fil de leurs recherches.  Leur association marche plutôt bien, même si de loin en loin, d'aucuns ont intérêt à ce que la vérité reste tue.  

A cet aspect d'investigation et d'aventures, l'auteur mêle une importante partie à propos du système carcéral et judiciaire japonais, l'ensemble s'équilibre bien et le récit reste fluide et captivant.  Un roman noir passionnant !




Challenge Un mois au Japon avec Hilde et Lou


Commentaires

FondantGrignote a dit…
Non finalement, je note plutôt celui-ci :-D
Nahe a dit…
Un très bon choix aussi : un de mes coups de coeur du challenge !

Posts les plus consultés de ce blog

Les cousins Karlsson : vikings et vampires de Katarina Mazetti

L’Île au manoir d'Estelle Faye