"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 9 janvier 2016

Literary Life : Scènes de la vie littéraire de Posy Simmonds

Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Folio : un grand merci à tous deux pour cette lecture !

La présentation de l'auteur :

«Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Guardian Review. Ma seule consigne était que tout devait tourner autour de la vie des lettres. Je travaillais en flux tendu – recherche d’une idée le lundi, fol espoir de l’avoir trouvée le mardi, et le mercredi, jour de remise, frénésie de travail matinal, en robe de chambre parmi les miettes de toast. Puis à 11 h 50, course jusqu’aux bureaux du journal, au bout de la rue (mais pas en robe de chambre) pour livrer ma planche. Le reste du mercredi était en général consacré à un lunch bien mérité.» 
                                                                              
                                                                  Posy Simmonds

Avis 

Literary Life reprend les chroniques en bande dessinée de Posy Simmonds, publiées entre 2002 et 2005 dans le Guardian Rewiew.  L'auteur y met en scène, et égratigne volontiers, le monde de l'édition dans l'ensemble du circuit : de la création littéraire à l'ouvrage dans les mains du lecteur.  De l'auteur tiraillé entre sa création et sa vie réelle, au libraire confronté à l'arrivée de colossaux concurrents en passant par les choix difficiles de l'éditeur...  Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres mais tous ont un dénominateur commun : chacun y prend pour son grade.

Parmi les angles de vue proposés par l'auteur, certains personnages sont présents de manière récurrente,  créant ainsi de mini-séries, comme le Docteur Derek et son infirmière, très plaisantes à retrouver.  Dans un autre registre, le quotidien de la petite librairie indépendante  a beaucoup plu à la lectrice que je suis, mettant en avant une existence parfois bien compliquée.  J'ai également apprécié la présence de quelques figures bien connues en  guest star, comme Pierre Lapin de Beatrix Potter ou l'univers d'Harry Potter. 

Un seul bémol : j'aime beaucoup le format choisi, plus grand qu'une édition de poche mais dans le cas présent, il ne donne pas à cette bande dessinée toute l'ampleur qu'elle mériterait et implique par là-même de tout petits caractères parfois difficiles à déchiffrer.


Le propos est drôle, cynique; le trait est vif et nerveux.  La lecture n'en est que plus savoureuse.  J'ai trouvé certains passages très drôles, d'autres sont tombés un peu à plat et n'ont pas trouvé d'écho en moi.  Un trop grand décalage entre ma réalité et celle évoquée par l'auteur sans doute : il est évident que l'auteur connaît bien son sujet et par conséquent, son décryptage est quelquefois trop pointu.  C'est un peu dommage mais dans l'ensemble, je garderai de cette lecture une bonne impression : celle d'une plongée dans l'univers du livre intéressante et drôle.

3 commentaires:

Noukette a dit…

J'avoue que le format poche me gêne pour les BD... même si ça a le mérite de rendre certains titres accessibles.

L'or rouge a dit…

Je l'avais repéré en grand format mais sans me laissé tenter, ces petites chroniques sont idéales je trouve pour être publié en poche. Je me suis laissée tenter quand je l'ai vu ;0) J'adore Posy Simmonds, j'ai adoré Tamara Drewne et Emma Bovery (je ne sais plus exactement l'orthographe des noms :0) les deux m'ont enchantée !!

keisha a dit…

Heureusement tous les livres de l'auteur sont à la bibli (en grand format)