"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 12 janvier 2016

Le Médecin d'Ispahan de Noah Gordon


Lecture en partenariat : merci au  Livre de Poche pour cette lecture !

Le résumé de l'éditeur :

Londres, en l'an 1021. Orphelin, Rob J. Cole, neuf ans, est recueilli par un barbier-chirurgien et devient son apprenti. Ensemble, ils sillonnent l'Angleterre. C'est une époque où l'on brûle les sorcières, où la vie est dure et la mort vite venue... Mais Rob n'a qu'une idée en tête : devenir médecin et il a un terrible don : il sent si un patient va mourir lorsqu'il lui prend la main. 

Ayant appris qu'on peut étudier sérieusement la médecine chez les Arabes, Rob n'hésite pas et, à vingt ans, le voilà qui traverse l'Europe pour gagner l'Orient. Comme chez les Arabes on n'admet pas les chrétiens, il va se faire passer pour juif... 

Avis :

Londres, XIe siècle, la vie est dure dans les faubourgs et l'espérance de vie souvent courte.  Rob, neuf ans, le comprendra vite.  A la mort de ses parents, le jeune garçon est confié à un barbier-chirurgien : auprès de lui, il apprendra le métier et découvrira aussi l'art de la mise en scène et des boniments. 

Au-delà des apparences, Rob est passionné par son métier et aimerait en connaître davantage afin d'aider au mieux les malades. D'autant qu'il dispose d'un curieux don, celui de sentir, d'un simple contact, si un patient va vivre ou mourir.

Afin de devenir le médecin qu'il espère, Rob doit tout quitter : en effet, l'enseignement qu'il souhaite recevoir se dispense en Orient et le voyage est long.  Et il reste encore une petite difficulté à régler : pour être accepté, le jeune homme doit se faire passer pour Juif car l'école n'est pas accessible aux Chrétiens.  Le trajet vers Ispahan sera pour lui l'occasion d'étudier et de parfaire son personnage.  Sans le savoir, il rencontrera également l'amour...

Centré autour de l'histoire de la médecine au XIe siècle, le Médecin d'Ispahan est également un grand roman d'aventures : pour répondre à sa passion et à sa soif d'apprendre, Rob traverse l'Europe et n'hésite pas à s'aventurer en Orient, en compagnie de caravanes qui sillonnent des contrées dangereuses.  

Le héros, que nous suivons depuis l'enfance, est un caractère fort et déterminé.  Le voir évoluer est passionnant, tout comme l'est le fait de suivre l'Histoire, de découvrir les tenants et aboutissants d'une époque troublée.  Le volet médical m'a également beaucoup intéressée et m'a rappelé la lecture des Princes du sang de Gilbert Schlögel, autour de l'histoire de la chirurgie.  En conclusion : un roman dense, mêlant Histoire, médecine et religion; une aventure flamboyante !

Aucun commentaire: