"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 21 janvier 2016

Les Intrus de Lauren Oliver


Lecture en partenariat : merci au  Livre de Poche pour cette découverte !

La présentation de l'éditeur :

Le fortuné Richard Walker vient de mourir et laisse derrière lui un vaste manoir rempli des vestiges de toute une vie. Son ex-femme et ses enfants sont là pour récupérer l’héritage. Mais les Walker ne sont pas seuls. Alice et Sandra, les anciennes résidentes, mortes depuis longtemps, sont liées à la demeure et s’éternisent dans ses murs. Elles observent la famille et s’expriment à travers le sifflement d’un chauffage, le grincement d’une marche ou le clignotement d’une ampoule. Lorsque le monde des esprits va se heurter à celui des humains, de terribles vérités vont refaire surface et provoquer un véritable cataclysme.

Avis 

Une vieille maison : voilà qui attend les héritiers de Richard Walker à sa mort.  En réalité : une vieille maison, de nombreux souvenirs et quelques fantômes... Ce sont ici ces esprits qui assurent, en grande partie, la narration de l'histoire : l'arrivée des héritiers, leurs réactions face au deuil, les émotions, ...

Entre le défunt et sa famille, les non-dits étaient nombreux; leurs relations étaient plutôt distendues : son ex-femme et ses enfants ont bien changé et taisent eux aussi quelques secrets.  La préparation de l'enterrement et de la cérémonie est suivie de près par les fantômes qui habitent la maison : chacun donne sa vision des événements, s'exprime à sa manière et cherche à se livrer le moins possible.  Pourtant vivants et esprits devront se rencontrer et s'ouvrir les uns aux autres.


Dans ce roman atypique, Lauren Oliver crée une atmosphère particulière : la vieille maison tait ses souvenirs et ses drames.  Les fantômes eux-mêmes préfèrent garder le silence.  Le récit se cherche, il oscille entre fantastique et thriller.  Les souffrances présentes et passées tentent d'éclater au grand jour mais cela reste très latent : il y a peu d'action dans ce livre mais plutôt une ambiance pesante.  Le rythme est lent et cette lecture demande de la patience de la part du lecteur : un point de vue original pour les amateurs de fantastique et de huis clos.

Aucun commentaire: