"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 5 mars 2012

Les Landes d'Âmevignes, tome 1 : Le Pays des Morts de Anna Kendall


Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Castelmore : un grand merci à tous deux pour cette découverte !


Résumé de l'éditeur :

Roger, quinze ans, a un don: il peut traverser la frontière entre le monde des vivants et le pays des Morts. Ce genre de pouvoir est tabou et seul son oncle en a connaissance... et en abuse. Il envoie Roger interroger les morts pour revendre à prix d'or leurs derniers mots aux familles.

Jusqu'au jour où l'oncle Hartah va trop loin: Roger s'enfuit et échappe de peu à la mort... pour se retrouver à la cour de la reine Caroline. On dit de celle-ci qu'elle est une sorcière; Roger devra faire preuve de ruse et d'intelligence pour survivre aux intrigues de la cour... quitte à réintroduire les Morts dans le monde des vivants!

Avis :

Roger est orphelin et vit avec son oncle Hartah et sa tante Jo. Pourtant son plus grand malheur, Roger a un don, il est capable de passer dans le monde des morts. Conscient du potentiel que l’adolescent représente, Hartah n’hésite pas à le maltraiter pour le faire « traverser » et exploiter ainsi ses capacités hors du commun. Le jour où une occasion se présente, Roger n’hésite pas à se débarrasser de son tortionnaire et s’enfuit. Il tente sa chance à la cour et cherche à se fondre dans la masse des travailleurs qui assurent l’intendance du château. Roger sera donc lingère et cherche à cacher ses étranges pouvoirs mais un tel secret est bien difficile à taire…

Anna Kendall met donc en scène un orphelin doté d’un pouvoir trop lourd à assumer. Pour le malheureux Roger, seul et désemparé, il s’agit plus d’une fatalité que d’un don. Sommé de taire ces capacités étranges, il est à la merci de personnes peu scrupuleuses qui veillent uniquement à leurs intérêts.

Roger est un personnage qui attire la sympathie, on ne peut s’empêcher de le plaindre, tant sa vie est sombre et misérable. Même lorsque sa vie semble s’améliorer, en étant accueilli à la cour, ses ennuis continuent et il se trouve pris dans un conflit dont les enjeux le dépassent largement et il ne parvient pas à se libérer des pressions qui s’exercent sur sa personne.

Le thème de ce roman est assurément original, la mise en scène du Pays des morts et les passages de Roger d’un monde à l’autre sont, selon moi, inédits. Leur exploitation est intéressante et les rebondissements sont nombreux. A la fin de ce tome, certains mystères ont été dévoilés mais d’autres persistent et ont attiré ma curiosité. Le deuxième volume sera dont le bienvenu pour apporter une réponse à mes questions.

Simple et agréable à lire, le style d’Anna Kendall donne vie à cet univers surprenant et novateur. La vie à la cour de la reine Caroline, les intrigues, les rivalités entre les reines constituent une fresque passionnante, captivante. L’auteur décrit avec réalisme et brio l'atmosphère, les décors, les personnages. Ainsi, le pays des morts et les paysages désolés d’Amevignes semblent lugubres et bien peu engageants.

Au final donc, l’intrigue reste entière et m'appuyant sur ce premier roman que j'ai trouvé très plaisant, j’attendrai avec impatience la lecture du tome suivant de cette série fantasy originale. Un grand merci à Livraddict et aux éditions Castelmore pour cette lecture captivante.




Logo Livraddict

4 commentaires:

Jérôme a dit…

Pas du tout envie de lire de la fantasy en ce momemt. Il y a d'ailleurs très longtemps que je n'ai pas ouvert un ouvrage de ce genre. ça reviendra peut-être cet été, c'est une lecture que j'apprécie sur la plage les doigts de pied en éventail, je me demande bien pourquoi ?

Nahe a dit…

C'est de la fantasy légère, juste un peu de sorcellerie. Moi aussi, je lis d'autres genres en vacances. Le soleil nous rendrait moins difficiles ?

herisson08 a dit…

Ca me plairait bien ça je pense :)

Nahe a dit…

Je crois aussi !