"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 20 mars 2012

Le premier crâne de Nicolas Sker


Lecture en partenariat avec Book en Stock et les Editions Michel Lafon : un grand merci pour cette découverte.

La note de l'éditeur :

Directeur d’un laboratoire d’archéologie, Marcus Sambre aime les certitudes. Mais le jour où son ex-femme lui envoie un crâne retrouvé sur un chantier de fouilles en Angleterre, son univers bascule : la datation de l’ossement remet en cause toute l’histoire de l’humanité…

Aidé de la journaliste Evannah Poleska, Marcus se lance dans une quête obstinée pour percer un mystère où science, art et religion se côtoient dans un vertigineux engrenage.

Du Centre d’énergie atomique de Saclay au Golgotha à Jérusalem, talonné par des individus prêts à tuer, ce couple détonant devra repousser les limites de la raison pour affronter un secret qui pourrait se révéler bien plus redoutable que les hommes qui le traquent sans merci.

Avis :

Alors qu’il s’apprête à passer la soirée en charmante compagnie, le professeur Marcus Sambre est rappelé avec insistance par son assistant. Tous deux sont employés dans un laboratoire d’archéologie qui procède notamment à des datations et une analyse semble poser problème. S’agit-il d’un ennui technique dû au spectromètre chargé de l’analyse ou l’objet à dater, un crâne, est-il responsable de l'anomalie constatée?

Le crâne semble en cause : à en croire les analyses, il serait plus ancien que le monde lui-même… Une aberration pour un scientifique comme Marcus ! Pourtant, ce crâne semble receler de mystérieux secrets et dans l’ombre, des inconnus semblent bien décidés à se l’approprier, peu importe les dégâts… Embarqué bien involontairement dans l’aventure, Marcus n’a d’autre choix que de chercher à percer le mystère de cet étonnant crâne.

S’il est un terme qui s’applique à merveille à ce roman, c’est sans doute celui de vitesse. D’entrée de jeu, dès la lecture des premières pages, je me suis sentie happée par cette histoire qui se déroule à toute vitesse et que j’avais envie de découvrir à tout prix. Sous la plume de Nicolas Sker, les chapitres sont courts, les personnages s’enchaînent, le style est vif. L’action suit ce rythme et file à toute allure.

A propos de ce crâne, là aussi, les rebondissements se suivent et ne se ressemblent pas. Les théories les plus folles sont échafaudées et le lecteur saute un peu du coq à l’âne. Embarquée pour ce que je pensais être un thriller historique, je me suis retrouvée plongée en pleine science-fiction… Mais pourquoi pas ? Dans l'action, en plein suspense, j'y ai cru volontiers et me suis empressée de tourner la page ! De solides recherches ont d'ailleurs dû accompagner les premiers pas de ce roman et en étayer les bases.

Prise par le récit, ce n’est qu’après coup, en ayant posé mon livre, que je me suis dit que certaines découvertes étaient un peu trop faciles, certains périls trop vite écartés. Les héros semblent aux prises avec les pires difficultés, les plus grands dangers et finalement s’en sortent « les mains dans les poches ». Pourtant, grâce à la vivacité de l’écriture et à l’art de l’auteur qui s’y entend pour gérer le suspense, ces incohérences sont passées à la trappe et ma lecture m’a beaucoup plu.

En conclusion, une belle maîtrise du sujet et du style vif de l’auteur pour une lecture plutôt agréable que j’ai menée en compagnie de Phooka et Heclea, sous la surveillance de Dup.



Lecture commune avec

5 commentaires:

Dup a dit…

J'aime beaucoup le "sous la surveillance de Dup" ! mdr !

Phooka a dit…

Oui un thriller qui se lit bien et vite, mais il ne faut pas s'attarder sur les détails. Peu importe, l'important est de passer un bon moment! :)

Jérôme a dit…

Pas certain d'apprécier un thriller historico-esotérique comme celui-là. Je crois que ce n'est tout simplement pas mon genre^^

heclea a dit…

On est bien d'accord, la lecture est agréable grâce à l'urgence mise en place par l'auteur, il manquait un peu plus de cohérence et un épilogue d'un autre genre pour en faire une parfaite réussite !

Nahe a dit…

@ Dup : ^^
@ Phooka : On se rejoint !
@ Jérôme : Bah, il en faut pour tous les goûts !
@ Heclea : Exactement !