"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 12 décembre 2016

Faux frère, vrai secret d'Olivier Gay

Lecture en partenariat avec Book en Stock et les  Editions Castelmore : un grand merci pour cette découverte.

Le résumé de l'éditeur 

Une catastrophe peut en cacher une autre...

Léa menait une vie normale entre les cours, les livres et ses amis, jusqu’au jour où des proches de son père meurent dans un accident de voiture.

Leur fils de seize ans, Mike, devenu orphelin, emménage sous le même toit qu’elle. Difficile de devoir partager l’appartement familial (et sa salle de bains) avec un parfait inconnu...

Si seulement c’était tout ! Mais Mike ne connaît pas les codes du lycée, se montre trop parfait pour être honnête et n’a pas peur des brutes que tout le monde fuit.

Léa est bien décidée à découvrir quel secret cache son nouveau frère sous ses airs de superhéros…

Avis 

Plus proche de ses livres que de ses parents, Léa est tout surprise de voir son père préparer le souper : marié à son travail, il n'a pas l'habitude de partager des repas en famille.  Et c'est bien le moins que l'on puisse dire.

Rapidement, Léa va comprendre la raison de cette soirée d'exception : des amis de son père sont décédés et il a décidé de recueillir leur fils, Mike.

Voilà donc Léa avec un frère de substitution et avec lequel elle se retrouve en classe...  Une catastrophe car Mike se fait immédiatement remarquer en répondant à toutes les questions des professeurs.  Le voilà mal parti pour se faire des amis !  C'en est fini de la vie sage et tranquille de Léa.

Léa est une jeune fille ordinaire, une ado effacée : du jour au lendemain, sa vie va changer et la voilà plongée jusqu'au cou dans les ennuis.  A ses côtés, Mike a tout du garçon parfait mais rapidement le lecteur se pose des questions : il est trop bien pour être honnête...  J'ai un peu regretté d'avoir eu des doutes si rapidement, cela ne m'a pourtant pas empêchée de suivre, captivée, les aventures de Mike et Léa : pour rien au monde, je n'aurais abandonné ma lecture !

Et j'aurais également payé cher pour en apprendre plus sur ces jeunes héros et leur improbable renfort, Maxime. 


L'humour, l'action, les références cachées étaient là, soigneusement distillés pour accrocher le lecteur et l'obliger à en demander plus.  Même la coriandre dans la blanquette !  Dommage qu'il s'agisse d'un titre one-shot...

Dup et Phooka organisent en ce moment le mois d'Olivier Gay : critiques, interview, inédits, ... sont à découvrir sur le blog !

Aucun commentaire: