"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 17 mai 2015

Guisado de vaca con ciruelas

 Ce dimanche, pour le mois espagnol de Sharon, la brigade s'est lancée dans diverses recettes  espagnoles : tapas chez Syl et Sandriontortilla chez Hilde .  J'ai choisi un guisado, un ragoût : ici aux pruneaux, un plat parfumé, savoureux.

Ingrédients

1 kg de viande de bœuf coupée en cubes - Sel - Poivre fraîchement moulu - 1 c à soupe de farine ) 3 c à s d'huile - 1 gros oignon émincé ) 2 gousses d'ail hachées - 4 c à s de concentré de tomates ) 2 c à s de cognac - 15 cl de vin blanc - 30 cl de bouillon - 1 c à café de paprika - 1 branche de thym - 1/4 de c à café de cannelle en poudre - 225 g de pruneaux - 100 g de pignons


Préparation 


Passez les morceaux de viande dans la farine assaisonnée.  Dans une cocotte, faites chauffer l'huile, ajoutez les morceaux de viande et laissez brunir.  Retirez et réservez.

Jetez les oignons et l'ail dans la cocotte et faites rissoler 4 minutes environ.  Versez le concentré de tomates.  Mouillez avec le cognac et le vin blanc, laissez frissonner puis versez le bouillon.

Baissez le feu et ajoutez le paprika, le thym, la cannelle et les pruneaux.  Salez et poivrez à votre goût.  Remettez la viande dans la cocotte et laissez cuire à couvert, à très petit feu, 2 heures environ.  

Ajoutez les pignons, 20 minutes environ avant de servir.



5 commentaires:

Syl. a dit…

Je le fais dimanche prochain ! Avec de la cannelle... miam !
Merci

dautresviesquelamienne a dit…

Ouh là c'est tout à fait le genre de plat que j'aime !! Je le ferai un de ces quatre, c'est sûr !

Asphodèle a dit…

C'est un peu une variante du tagine, il y a beaucoup de points communs entre les deux "cocinas" ! :) Ça l'air très bon !

Hilde a dit…

Je ne sais pas si j'aimerais avec les pruneaux mais ta recette est tentante quand même! :) Bon dimanche.

Nahe a dit…

@ Syl : Bon amusement, j'attends ton avis !
@ d'autres vies que la mienne : d'avance, bon appétit !
@ Asphodèle : oui, un plat parfumé, c'était délicieux.
@ Hilde : les pruneaux ont quasi disparus à la cuisson, ils ne t'embêteront pas ^^