"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 13 mai 2015

Un été 63 de Tracy Guzeman

Lecture en partenariat avec Babelio et les éditions Flammarion : un grand merci pour cette découverte.

La présentation de l'éditeur : 

Les soeurs Kessler, Natalie et Alice, étaient très proches, jusqu’à ce que l’adolescence les sépare. Natalie est têtue, manipulatrice, et très belle ; Alice est une rêveuse qui aime les livres et les oiseaux. Durant des vacances en famille près d’un lac du Connecticut, Alice tombe sous le charme d’un jeune peintre qui peine à vivre de son art, Thomas Bayber, en qui elle trouve une âme soeur. Natalie, elle, reste insensible. Pourtant, à la fin de l’été, leurs vies prendront un tour à jamais différent. Quarante ans plus tard, Bayber, artiste mondialement connu qui vit désormais reclus, dévoile une oeuvre inédite. Le sujet de ce tableau nous ramène à cet été 63 où tout s’est joué. 


Dans ce premier roman envoûtant, les secrets et les souvenirs refusent de rester enfouis ; en fin de compte, seule la redécouverte du passé donnera aux rescapés la possibilité d’aimer à nouveau.

Avis : 

Professeur d'histoire de l'art, Dennis Finch a également couvert de nombreuses expositions.  C'est ainsi qu'il a découvert Thomas Bayber et en est devenu le spécialiste, voire l'ami.  Aujourd'hui, quarante ans après leur rencontre, Finch est veuf et le dernier appel de Bayber dissipe la monotonie de son quotidien. 

Sans le savoir, en répondant à cet appel, Finch va au devant d'une bien étrange aventure : désireux de vendre un tableau inédit, Bayber lance son ami sur la piste des modèles de ce tableau, peint il y a quarante ans, les soeurs Kessler. Le tableau appartient en effet à un ensemble dont deux volets sont manquants. Accompagné d'un jeune spécialiste en art, Dennis Finch se retrouve sur les routes, remontant le temps, pour trouver les parties manquantes du triptyque.  Mais est-ce vraiment ce qui intéresse le peintre ?

Sur les traces de Natalie et Alice Kessler, Tracy Guzeman nous offre un premier roman dense et passionnant : difficile d'imaginer où nous mènerait, et les protagonistes dans la foulée, ce tableau peint dans les années soixante.  Suivre sa piste, en compagnie du professeur Finch et du jeune Stephen Jameson est bien plaisant : difficile de trouver plus mal assortis !  De quoi engendrer de savoureuses situations... 

En parallèle, Tracy Guzeman nous détaille le passé des soeurs Kessler au fil des ans : à leur rencontre avec Thomas Bayber, de nos jours, durant leur jeunesse, ...  Elle le fait par petites touches, à la manière d'un peintre, ne nous délivrant que parcimonieusement la vérité. 

Les époques se croisent et le suspense reste entier; le récit est passionnant à suivre et les personnages ne laissent pas le lecteur indifférent.  Autant de points positifs pour ce premier roman qui constitue une excellente découverte.






tous les livres sur Babelio.com

3 commentaires:

Jérôme a dit…

Il m'attend. Ton avis positif va m'inciter à m'y mettre bientôt !

Syl. a dit…

Une rivalité ? Je note ! J'aime le scénario.

Nahe a dit…

@ Jérôme : Déjà, bonne lecture, Jérôme !
@ Syl : il va te plaire, c'est sûr !