"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 22 mai 2015

La bobine d'Alfred de Malika Ferdjoukh

La présentation de l'éditeur :

Harry Bonnet, 16 ans, fils d’un cuistot montmartrois, est fou de cinéma. 

Comment s’est-il retrouvé à Hollywood ? C’est simple. Il lui aura suffi d’une gifle, d’une caille rôtie et d’une assiette de pommes de terre pour traverser l’Atlantique et atterrir sur la colline mythique. L’Amérique ! Des stars à tous les coins de rue ! 

Une nuit, il suit son père à la cantine, s’introduit en catimini sur le plateau n° 17, remplace au pied levé un second rôle souffrant et… tombe nez à nez avec Alfred Hitchcock. 

Le metteur en scène le plus célèbre du monde commence le tournage dont il rêve depuis quarante ans : l’adaptation d’une pièce de J. M. Barrie, l’auteur de Peter Pan. 

C’est un secret absolu. Le film porte un faux titre et Hitchcock lui-même a pris un nom de code. Mais pourquoi diable Harry a-t-il voulu voir les premières minutes du film fantôme ?

Pourquoi a-t-il désobéi au maître du suspense ?

Avis :

Le soir où son père, cuistot parisien, est renvoyé de son poste, Harry Bonnet n'en mène pas large.  Pourtant leur chance a tourné et par un coup du sort, les voici à Hollywood, au service d'une actrice célèbre du cinéma muet.  Enchanté, Harry découvre une tout autre vie, aux allures paradisiaque. 

Depuis toujours, Harry aime le cinéma et ne résiste pas à l'envie de suivre son père, prêté pour un tournage à un mystérieux réalisateur.  Il n'est pas au bout de ses surprises et s'apprête à vivre une aventure dont il se souviendra toute sa vie.

Dans ce roman au titre (et à la couverture) évocateur, Malika Ferfdjoukh nous raconte Hollywood à travers les yeux d'Harry, jeune parisien émerveillé : les voitures, la plage, le cinéma, les jolies filles...  Sous sa plume vive et précise, les studios prennent vie, le lecteur y reconnait des figures célèbres.  Le texte fourmille de références, d'anecdotes, de grands titres et l'auteur nous offre ainsi une atmosphère savoureuse et entraînante.


Dans un tel décor, j'ai pris grand' plaisir à vivre les aventures d'Harry, son amour pour le cinéma, ses tentations : des années plus tard, les émotions et l'humour sont toujours présents et offrent, à travers le récit d'un Harry devenu adulte, un petit bijou de finesse et de sensibilité.  

Aucun commentaire: