"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 26 janvier 2015

Tu ne jugeras point d'Armel Job

Le résumé de l'éditeur :

Lorsque‚ ce jour–là‚ Denise Desantis entre dans un magasin‚ elle est pressée et elle laisse son dernier–né dans la poussette‚ devant la porte. Lorsqu'elle ressort‚ la poussette est vide. Tout prouve son innocence. C’est une femme sans histoires. Et pourtant...



Avis :


Courageuse et dévouée, Denise est une mère de famille ordinaire.  Pendant une course, elle laisse dormir le petit David, un bébé d'un peu plus d'un an, dans sa poussette à l'extérieur du magasin.  A sa sortie, l'enfant a disparu : le landau est vide. 

Appelée sur les lieux, la police fouille le quartier, en vain.  Le juge Conrad est chargé de l'affaire : il rencontre la famille et cherche à établir ce qui s'est passé.  Entre les témoignages des uns et des autres, l'enquête s'annonce difficile.

Autour de la disparition du petit David, Armel Job nous propose un roman policier qui tourne essentiellement autour du personnage de la mère, Denise Desantis.   Au cœur de ce quartier modeste de Liège, cette triste affaire bouleverse chacun et tous semblent concernés : chacun semble avoir entrevu une partie de la vérité, les témoignages se contredisent parfois, des suspects apparaissent.  Dans ce remue-ménage, Denise souffre en silence, elle refuse aide et soutien, est-elle coupable ou victime ?  Le récit gravite autour d'elle et de son silence. 

Peu à peu l'enquête progresse; je devrais plutôt employer le terme étude psychologique ou de caractères car le volet policier est un peu effacé, gommé, derrière l'aspect humain.  La machine policière peut d'ailleurs paraître vieillotte, à l'image de l'atmosphère qui se dégage de l'ensemble du roman.  A commencer par la poussette de David, le magasin de l'Etoile, le café  "recuit" du greffier, ...


Autant de détails qui donnent sa saveur à ce texte qui garde le lecteur captif tout au long des développements de l'enquête et lui réserve finalement bien des surprises.  Un excellent roman !

3 commentaires:

Syl. a dit…

On peut tout imaginer à partir de cette disparition !
Je garde dans un coin de ma tête.

monpetitchapitre a dit…

J'avais beaucoup aimé ce roman, qui m'avait secouée d'ailleurs. Depuis, je suis cet auteur.

Nahe a dit…

Syl : c'est un roman réaliste qui devrait te plaire !
Mon petit chapitre : c'est un auteur que j'aime beaucoup aussi !