"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 28 mai 2014

Pas son genre de Philippe Vilain

Lecture en partenariat :  Un grand merci aux éditions J'ai lu pour cette excellente découverte !

Le résumé de l'éditeur :

Il est professeur de philosophie, elle est coiffeuse. Contraint de quitter la capitale pour enseigner à Arras, le premier rencontre la seconde sans vraiment la remarquer. Langage, goûts, références... tout les oppose, et pourtant, elle devient son amante. Le mépris et l'ennui se profilent à l'horizon, mais qui croit mener le jeu peut bien être joué.

Avis 

Professeur de philosophie, François est affecté à Arras.  Une situation qui ne l'enchante pas trop.  Prenant ses quartiers dans la ville pour une partie de la semaine, il rencontre Jennifer, coiffeuse, ne lui prêtant vraiment attention.  Les semaines passant, cherchant à se distraire, François invite pourtant la jeune femme à prendre un verre.  De fil en aiguille, ils deviennent amants.  Jennifer n'est pourtant pas son genre...

Dans ce court roman François prend la parole; il revient sur la relation qu'il a nouée avec Jennifer, il en raconte les prémices et s'étonne.  Il passe en revue son amante, il dissèque ses faits et gestes, décrit ses petits travers, son manque de goût et de culture.  

A travers le portrait qu'il dresse de la jeune femme, il ne se montre pas sous son meilleur jour, paraissant à l'occasion pédant et sectaire.  Jennifer, elle, apparaît touchante dans cet amour perdu d'avance, amatrice de plaisirs simples et pleine de bon sens.  Dans cette chronique douce-amère, c'est plutôt François que l'on plaint de ne savoir aimer simplement, sans ratiociner, ni juger. 


Servi par un style soigné très plaisant, Philippe Vilain nous propose un roman psychologique agréable à suivre : les personnages sont attachants malgré/grâce à leurs défauts,  les dialogues ont l'accent de la vérité, les situations sont décryptées tout en finesse, ...  Un joli roman bâti autour de l'amour et des préjugés !

2 commentaires:

Stéphanie a dit…

J'avais l'intention de profiter du week-end de l'Ascension pour aller voir le film demain après-midi. J'apprends grâce à ton article que le film est tiré d'un roman. Je vais donc sûrement faire un détour par la bibliothèque en rentrant du ciné : l'histoire a l'air intéressante et ton avis donne envie de lire le livre...

Syl. a dit…

Noté ! Comme ça, à première vue, ça me rappelle "La dentelière".