"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 31 mai 2014

Café givré de Suzanne Selfors


La présentation de l'éditeur :

"Vous croyez aux signes ? La foudre qui frappe une voiture dont vous sortez à l'instant, un chat noir qui traverse votre chemin... Vous voyez ce que je veux dire ? Le hasard, peut-être. Moi, je n'y ai jamais cru, à ce genre de trucs. Avant de le rencontrer, lui".

Chez Anna est un petit café où le temps s'est arrêté. Katrina y vit paisiblement avec sa grand-mère. Jusqu'au jour où la magie et la poésie s'immiscent dans sa vie...

Avis :

Katrina est une adolescente sans histoires qui partage sa vie entre le café de sa grand-mère Anna et le lycée.  Son temps libre, elle le passe avec son ami d’enfance, Vincent, membre de l’équipe de natation et Elizabeth, une fille fantasque, douée pour le dessin.  Sa préoccupation majeure : le manque de clients au café depuis l'arrivée d'un Java Heaven, juste à côté...

Quand un matin, Katrina découvre un homme endormi dans l’arrière-cour du café, elle n’écoute que son bon cœur et dépose à ses côtés un café chaud et quelques pâtisseries.  Quelques heures plus tard, l'inconnu débarque au lycée, voulant la remercier de son geste désintéressé.  Il est plutôt mignon mais un peu farfelu et Katrina préférerait passer inaperçue.

Pourtant l’inconnu, baptisé Malcolm, insiste et Katrina s’en débarrasse en acceptant un grain de café supposé lui apporter la fortune.  Tourmentée par l’avenir du café ou le choix de ses études prochaines, elle met le grain de café en poche et n’y pense bientôt plus.

Suzanne Selfors  nous offre ici un roman jeunesse savoureux ; il se déroule à Norsby, dans l’état de Washington, un village à forte influence scandinave.  A la suite de Katrina et de ses amis, j’ai pris plaisir à suivre le destin de Chez Anna dans l’atmosphère douillette de Norsby.  En effet, empreint de traditions, le décor invite au cocooning et à la douceur.  L'auteur y met en scène des personnages attachants et sympathiques, à l’image d’Anna, la grand-mère, des amis de Katrina, des Garçons, les fidèles du café, de Malcolm, ce drôle de garçon portant un kilt, ….   

Dans ce récit tendre et plein de bons sentiments, elle mêle amitié, culpabilité, magie, espoir, … dans un mélange parfumé et dépaysant ; il se dégage de cet ouvrage une ambiance chaude et confortable : un roman léger et bienfaisant !

2 commentaires:

Syl. a dit…

Tu crois qu'on pourrait l'intégrer dans le challenge des gourmandises ?
Je retiens le titre, mais je ne vais pas le noter pour l'instant.

Nahe a dit…

Pourquoi pas ! on parle beaucoup nourriture : sandwiches à la sardine, soupe, krumkake entre crêpes et biscuits roulés, café à l'oeuf, ... C'est sympathique, il y a de jolies traditions à l'approche des fêtes ;o))