"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 28 mars 2014

Quelques jours d'été + Un îlot de bonheur de Chabouté

La présentation de l'éditeur :

Deux histoires tendres et sensibles, emplies d'un humanisme profond et rythmés par des regards et des silences…

Quelques jours d’été : Un petit garçon de la ville confié à des gens de la campagne... 

Un vieux monsieur taiseux dont l'épaisse carapace craquera pour ce petit bonhomme. Un tournant dans la vie d'un petit garçon. Une histoire simple et intimiste ou même les rivières chuchotent...

Un îlot de bonheur : La rencontre d’un enfant et d’un SDF. 

L'enfant aux portes de l'adolescence, le monsieur qui traîne ses souvenirs... Une amitié furtive. Deux personnages blessés par la vie qui viennent chercher dans un parc, un de ces îlots de bonheur que peu parviennent à saisir.

Avis 

Présentant deux courts récits, cet album est un condensé de subtilité et d'émotions.  Dans quelques jours d'été, un petit garçon est hébergé par un couple, "le muet et la vieille folle", à la campagne .  Entre l'enfant et le muet, une relation s'établit peu à peu, construite de moments complices, avec ou sans mots.

La seconde histoire, un îlot de bonheur, suit un jeune garçon qui se réfugie au parc, afin de fuir la maison et les disputes de ses parents.  Il y rencontre un SDF et ces deux êtres perdus vont, l'un pour l'autre, imaginer l'avenir sous un ciel plus clément.


Chabouté met en scène des rencontres, de manière intimiste, à travers ces planches en noir et blanc.  On y parle peu mais l'essentiel est dit et la sensibilité de ces pages est grande.  La puissance de cet ouvrage semble aller de pair avec sa simplicité apparente : une belle réussite ! 


3 commentaires:

Syl. a dit…

Pas encore lu Chabouté. Il m'en reste tant à découvrir !

Jérôme a dit…

J'avais beaucoup cet album. Mon seul regret : il se lit beaucoup trop vite.

Secrète Louise a dit…

Je l'ai noté sur un autre blog, il est magnifique cet album, on peut parler de poids des images, qui n'ont pas besoin des mots