"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 12 mars 2014

L'Envoyé des Monarchies de l'Ombre d'Olivier Lusetti

Lecture en partenariat dans le cadre de l'opération Masse Critique: un grand merci à Babelio et à Fantasy-Editions.

La présentation de l'éditeur 
:

En Chine — un demi-siècle après Confucius —, l'empire se morcelle. Les princes annexent les états comme le ver à soie dévore les feuilles du mûrier.

Dans le monde des esprits, les Monarchies de l’Ombre voient en la naissance d’un enfant le moyen de fouler et régner une fois encore sur la terre des hommes.

La Mort qui tremble quand toute vie est menacée dépêche son envoyé. L’entité envahit l’âme d’un jeune prêtre. Partageant sa conscience, elle le force à rechercher une incroyable magie curative.

Dans un royaume voisin, un souverain agonise. Son décès obligera sa fille guerrière au mariage. Révoltée, elle fait enlever le religieux.

Des liens se tissent, des destins se nouent. Mais entraveront-ils la terrible venue de la nuit du monde ?

Avis

Orphelin recueilli par les moines, Frère compatissant mène une vie de prière et de méditation.  Au cours d'un exorcisme particulièrement difficile, il se trouve face à une entité envoyée par la Mort et en ressort en tant que Yingfú, Maître des Ombres, chargé d'une mission d'importance. 

Cherchant à accroître ses pouvoirs, Yingfú est victime de sa renommée et est enlevé par la princesse des Fils de la Montagne : son père se meurt et elle souhaite éviter une union qui lui déplaît.  Une tâche délicate attend Yingfú, capable de sonder les âmes mais fortement handicapé par une cécité tout récente, fruit de ses efforts d'accomplissement personnel.

L'Envoyé des Monarchies de l'Ombre est un ouvrage qui demande calme et concentration, à l'image de la vie que mène Frère compatissant.  En effet, le style d'Olivier Lusetti, poétique et travaillé, et les passages à portée philosophique peuvent à première vue sembler un peu ardus mais ils méritent un petit effort.  Ainsi, Frère compatissant ou Vivpière, la princesse responsable de son rapt, sont des personnages empreints de noblesse et de charisme que l'on découvre avec bonheur et qu'il est plaisant de voir évoluer.

Tant dans le temps que dans l'espace, l'auteur nous propose un voyage au dépaysement garanti, exotique à souhait, en compagnie de personnages attachants par la pureté de leur âme. L'univers mis ici en scène est pour le moins original, tout comme le genre de ce roman, fait de poésie, de philosophie et d'intrigues.  En conclusion : une lecture, réclamant certes quelques efforts, mais au charme certain !




1 commentaire:

Syl. a dit…

Si tu avais mis une étoile de plus, j'aurais été tentée de le noter. Mais pour l'instant, je vais m'en passer.
Bonne fin de semaine...