"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 25 juillet 2013

C'est dans la boîte de Frédéric Ernotte


Le résumé de l'éditeur :

Jeff… Jeff Marnier. C’est mon nom. Je suis inspecteur. Plutôt bien coté, voire admiré par certains. Pourtant, comme tout le monde, j’ai mes problèmes. Je bosse jour et nuit. La vérité ? Je n’ai jamais beaucoup dormi. Je suis accro à la vodka, à la solitude, et depuis peu… à un site Internet. « La boîte noire ». C’est un endroit sombre. Un repère de flics. Un cloaque virtuel où je me sens chez moi. Tellement chez moi que j’oublie régulièrement de me coucher. Pourtant, cette nuit-là, j’avais enfin trouvé le sommeil. C’est toujours mauvais signe quand mon téléphone portable sonne en pleine nuit. Un tueur de flics court dans la région. Catherine est morte. Ça m’enterre encore un peu plus. Je dois me mettre au vert quelques jours. La ronde des boîtes tombe à point nommé. Un huis clos secret entre inspecteurs. Une réunion entre des inconnus en mal de découvertes. Une nuit durant laquelle soulever le couvercle d’une boîte peut vous laisser des traces indélébiles.

Avis :


Pour l’inspecteur Jeff Marnier, la vie n’est pas un long fleuve tranquille : une enquête difficile, un tueur en série au modus operandi particulièrement cruel, un tueur de flics qui sévit dans la région, … Quant à sa vie amoureuse, ce n’est pas un succès non plus… autant de raisons de broyer du noir et de se réfugier dans la boisson ! 

Des bribes de conversation lui font découvrir « la boîte noire », un forum de flics où il peut oublier ses états d’âme.  Lorsqu’une rencontre est organisée entre membres du forum, Jeff postule immédiatement pour cette « ronde des boîtes ». Le clou de la soirée : la boîte préparée par chacun des protagonistes, présentant à travers cinq indices une enquête passée, les autres participants tentant d’en deviner le cadre.  Des inconnus, un changement de décor, des énigmes à résoudre, …  Le programme est tentant et cette réunion sera la bienvenue pour changer un peu d’air.

Une ferme isolée, la campagne le soir, un temps à la belge, …  Tous les ingrédients sont réunis pour donner un peu plus de piment à cette soirée qui s’annonce déjà comme corsée !

Entamé avec les pensées de Jeff Marnier et son quotidien, le récit prend vite des allures de huis clos lors de la « ronde des boîtes » : les boîtes s’ouvrent et les enquêtes passées se succèdent.  Au fil des intervenants, les styles varient, les personnages s’affirment.  De quoi appâter un peu plus un lecteur déjà bien ferré !

Tout au long du récit, le malaise s’épaissit jusqu’au dénouement final et à l’épilogue, tout en noirceur et en cynisme.  Frédéric Ernotte s’y entend assurément pour installer une atmosphère pesante et captiver son public ; à souligner également, son inventivité, mise à l’épreuve à l’ouverture de chaque boîte.  En conclusion : une belle réussite pour un premier roman et un nom à retenir !



4 commentaires:

Tête de lecture a dit…

Voilà un bout de temps que j'ai repéré ce roman que malheureusement je ne trouve pas en bibliothèque. mais je suis patiente et ne doute pas que si ce livre est vraiment bien, il finira par faire du bruit et je le trouverai.

lejardindenatiora a dit…

Je ne sais pas trop... Je suis pas hyper enthousiaste à la lecture de ton billet, alors que j'adore les romans noirs. Mais si tu as été si emballée que ça, c'est que ça doit valoir le coup ;)

Moka a dit…

Je n'en avais jamais entendu parler mais ton billet pourrait me convaincre...

Nahe a dit…

@ Tête de lecture : tu devrais le trouver bientôt, je crois ;)
@ Natiora : N'hésite pas à passer chez Argali ou sur Book en stock, tu auras d'autres avis que le mien !
@ Moka : C'est un premier roman, donc un auteur peu connu mais qui gagne à être lu !