"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 7 novembre 2011

L'anneau de Salomon de Jonathan Stroud


Lecture commune avec Syl

La note de l'éditeur :

Bartiméus, le djinn sarcastique ressort de sa bouteille !

Le voici 3 000 ans avant la trilogie qui l'a rendu célèbre, alors qu'il n'est encore qu'un djinn de seconde zone, à cet instant très précis de sa fabuleuse carrière où fou de rage, il vient de manger le magicien qu'il est censé servir...

Avis :

Le retour de Bartiméus, quel bonheur ! Si cette sortie marque pour moi l'occasion de me plonger à nouveau dans les aventures du djinn à l'humour implacable, elle me permet également de mener une lecture commune avec ma copine Syl. Un petit plus bien agréable !

Cet épisode des aventures de Bartiméus nous ramène donc trois mille ans en arrière à la cour de Salomon, roi d’Israël. Si Bartiméus est incontestablement plus jeune, il ne manque pourtant déjà ni de répartie, ni de vivacité. Au service de l’un des dix-sept magiciens employés par le roi, à son habitude, il ne perd pas une occasion de râler, ni de se moquer de son maître. Lorsque l’occasion se présente, il n’hésite pas à le dévorer… Le personnage n’a décidément rien perdu de sa superbe !

Mais revenons à l’histoire… Salomon est un monarque puissant, il aime s’entourer de magiciens et n’hésite pas à leur confier des tâches ardues comme la recherche de trésors anciens qui peuplent ses appartements ou la construction de palais sans cesse plus grands. Il ne craint pourtant aucun des sorciers qui gravitent et complotent autour de lui car il possède un anneau qui lui assure sa toute puissance.

Sur la scène politique, Salomon est un chef d’état redouté : ces derniers temps, il rêve de séduire Balkis, la reine de Saba et face à ses refus, il n’hésite pas à employer les menaces. Quelle erreur de penser que la reine va se soumettre à sa loi… C’est ainsi que la jeune Asmira, une farouche gardienne, se voit chargée d’une périlleuse mission : tuer le roi et s’emparer de l’anneau ! Son chemin croisera bien sûr Bartiméus et ces deux caractères forts devront s’associer pour survivre à l’aventure…

Revoici donc Bartiméus dans un épisode passionnant qui nous dévoile une partie de sa jeunesse. L’époque mise en scène par Jonathan Stroud est radicalement différente de celle décrite dans la trilogie : l’atmosphère pesante du règne absolu des magiciens a disparu et si le contexte politique est agité sous Salomon, le lecteur se retrouve dans un décor totalement autre.

Une fois encore, Bartiméus est également tenu de collaborer avec un sorcier. Cette fois, c’est Asmira qui l’a invoqué mais le tandem que forme le djinn avec la jeune guerrière nous emmène dans des aventures inédites et passionnantes. Les retournements de situation ajoutent également à l’intrigue et entretiennent l’intérêt du lecteur pour les péripéties qui attendent ce duo original.

En tous points pareil à lui-même, sous des dehors caustiques et hâbleurs, notre djinn préféré fait montre de son bon cœur et n’hésite pas à défendre les causes qui semblent perdues d’avance. Il ne craint rien, ni personne, pas même le plus puissant des rois et c’est cette superbe, couplée à son humour si particulier qui donne à ce roman toute sa saveur : du tout grand Bartiméus !

Si vous avez, comme moi, envie de découvrir ce qu'en a pensé Syl, rendez-vous ici !




Challenge Littérature jeunesse/Young adult : 3/24


4 commentaires:

Syl. a dit…

J'arrive en fin de matinée. Je ne lis pas ton billet...

Nahe a dit…

Ok, j'attends de tes nouvelles !

Syl. a dit…

Voilà, c'est fait :
http://thelecturesetmacarons.over-blog.com/article-l-anneau-de-salomon-88190178.html
J'ai tardé car j'ai papillonné aujourd'hui...
Je ne t'ai pas dit mais hier j'ai effacé sans m'en apercevoir mon billet bien commencé. Du coup, aujourd'hui, j'avais moins la patate !
Le livre : Un plaisir !!! j'ai adoré. Ton billet est très bien construit et surtout super bien écrit.
Bisous

Nahe a dit…

Merci, tu es trop gentille ! Je file te lire...