"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 7 juillet 2011

Les Carroulet de Tofépi

Lecture en partenariat dans le cadre de l'opération Masse Critique : un grand merci à Babelio et aux Editions La Pastèque.


La note de l'éditeur :

La Pastèque réimprime les trois livres que Tofépi à réalisé pour le Seuil il y a quelques années. Pour notre plus grand bonheur, nous intégrons à notre catalogue le travail d’un auteur exceptionnel.

Les Carroulet sont des gens comme vous et moi mais dont le quotidien le plus banal fait notre plus grand bonheur. À la façon d’un Michel Rabagliati, Tofépi dessine la vie en toute simplicité.

Cette série est resté injustement dans l’ombre. Les Carroulet demeure, à nos yeux, l’une des meilleures bandes dessinées produites ces dernières années. À redécouvrir de toute urgence.

Avis :

Découverte grâce à l’opération Masse Critique dédiée à la bande dessinée, Les Carroulet est une série bien plaisante. Elle met en scène une famille nombreuse et nous raconte les aventures quotidiennes de ses membres : Alcide, le père, Francette, la mère et les quatre enfants : Bébert, Sophia, Clarisse et Claudia.

Il est difficile de trouver un qualificatif les désignant : le premier terme qui me vient à l’esprit est tiré du vocabulaire belge familier, « baraki »… Je pense qu’on peut le traduire par beauf. Je m’explique : le père picole, il est spécialisé dans les embrouilles (le plan de la télévision ^^), la mère est coincée à la maison, les enfants sont livrés à eux-mêmes, ils additionnent les bêtises, les gifles et les punitions valsent …

C’est donc ce quotidien un peu déjanté que nous narre Tofépi : entre les devoirs de vacances, la panne télévision, les collections de la Vache qui rit, le régime pour arrêter de fumer, les possibilités de faire des bêtises ne manquent pas et les occasions de rire sont nombreuses. J’ai particulièrement goûté la visite des témoins de Jéhovah et de l’agent immobilier amateur de champignons.

Si le côté graphique n’est pas du tout à mon goût, le dessin est simple et le trait plutôt nerveux, je trouve pourtant qu’il s’accorde à merveille avec les aventures de la famille Carroulet. Créant ainsi un ensemble très réussi, Tofépi assure au lecteur une lecture divertissante et bien sympathique. Un grand merci à Babelio et aux Editions La Pastèque pour cette agréable découverte.


Critiques et infos sur Babelio.com

Aucun commentaire: