"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 9 octobre 2016

Red velvet cake


Nous sommes en octobre et Halloween approche: des festivités familiales m'obligent pourtant à délaisser le chaudron de sorcière; barbouille aux commandes pour un velvet cake.  
D'autres préparations diaboliques au menu de la brigade !

Ingrédients


300 gr de sucre – 250 gr de farine – 240 ml de lait + 1 CAS de vinaigre blanc ou jus de citron (Pour le lait aigre)- 120 gr de beurre mou – 20 gr de cacao en poudre non sucré – 2 gros œufs – 1 sachet de levure chimique – 1 C à café de bon arôme vanille – 1/2 C à café de sel fin – Colorant rouge en gel

Pour le glaçage :
460 gr de fromage frais type St Moret – 180 ml de crème liquide entière – 120 gr de sucre glace très fluide 

Préparation

– Préchauffer le four à 175°c et poser la grille au centre du four.
– Graisser 2 moules de environ 23 cm de diamètre.
– Mélanger le jus de citron ou le vinaigre dans le lait.
– Poser un cercle de papier de cuisson dans le fond de chaque moule.
– Mélanger la farine, la levure, le sel et le cacao dans un saladier et mettre de côté.
– Battre au fouet électrique le beurre mou et le sucre pour obtenir un mélange pâle et léger.
– Ajouter les œufs un à la fois. Bien battre entre chaque œuf.
– Ajouter l’extrait de vanille.
- Ajouter le colorant au mélange beurre/œuf et bien mélanger.
– Commencer à incorporer petit à petit le mélange farine-cacao-levure en alternant avec le lait aigre dans le saladier de beurre battu avec le sucre. Commencer et finir avec la farine.

– Rapidement diviser la pâte dans les deux moules préparés à l’avance.
– Lisser le dessus et enfourner environ 25 à 30 minutes.
– Un pic à brochette inséré dedans doit ressortir propre.
– Laisser refroidir dans le moule pendant 10 minutes.
– Poser une grille sur le gâteau et retourner le gâteau dessus.
– Laisser complètement refroidir avant de couvrir de film et de réfrigérer au moins 1 heure et au mieux toute la nuit.

Pour la décoration

– Battre le fromage et le sucre aux fouets à blancs d’œufs lentement pour que ce soit lisse et crémeux, ne pas le liquéfier.
– Ajouter ensuite la crème entière liquide très froide et battre jusqu’à obtenir une texture épaisse mais crémeuse qui pourra être assez épaisse pour garnir et couvrir le gâteau.
– Arrêter de battre sitôt la texture épaissie.
– Vous pouvez ajuster la texture si nécessaire. Pour épaissir ajouter du sucre, pour assouplir un peu de crème. 
– Trancher les 2 gâteaux froids dans l’épaisseur et garnir de glaçage en empilant au fur et à mesure. 
– Réfrigérer 10 minutes puis enduire du reste du glaçage.



Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa  brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.

7 commentaires:

Syl. a dit…

Mais c'est quoi ce cube magnifique ?! c'est une horreur de le manger ! dis-moi que vous ne l'avez pas coupé ! ça serait criminel. J'imagine le travail pour réaliser cette œuvre ! Félicitations à Barbouille !!! JAMAIS je ne pourrais faire un truc pareil !
J'aimerais bien voir la tête des copines quand elles vont le voir !
et j'espère que Louise va passer par là.

Nahe a dit…

Un travail d'artiste ... Je n'ose pas me lancer dans de tels projets : le résultat était extra, aussi bon que beau car oui, nous l'avons attaqué ^^

Asphodèle a dit…

Ouah, j'avais vu chez Syl qu'une oeuvre d'art se préparait et je suis admirative ! Je ne sais pas si j'aurais la patience de faire ça un jour en sachant que ça va être mangé ! ;) Bravo à ta Barbouille, un futur Chef ! C'est magnifique ! Et si en plus c'est bon, que du bonheur ! :)

Nahe a dit…

Je suis comme toi, Asphodèle : pas la patience ^^ et je suis d'autant plus en admiration ! Une belle réussite !

Asphodèle a dit…

Nahe, je pense que j'ai de la "patience" (relativement) pour un plat salé mais la pâtisserie c'est comme la médecine : une vocation !!! Et ça je ne l'ai pas, j'en suis d'autant plus admirative ! :)

Hilde a dit…

Ce dessert est très intriguant, je serais curieuse de goûter, il est superbe. :)

Nahe a dit…

@ Asphodèle : hé oui, il y a des bizarreries comme ça !
@ Hilde : ma marmitonne a bien travaillé, merci !