"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 16 février 2016

Justices, tome 1 : Les deux ligues de Renaud De Vriendt

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Kennes : un grand merci !

Résumé de l’éditeur :

Camille, un jeune garçon de onze ans dont les parents ont mystérieusement disparu, a été recueilli par « Justice Pour Tous », une ligue de super-héros. Malheureusement pour lui, ces derniers n’ont de super que le nom et leurs étranges pouvoirs vont s’avérer particulièrement inadaptés à l’aventure qui les attend. En effet, quand le fantasque « M le Mystère », après avoir kidnappé plusieurs citoyens de Nova City, invitera tous les supers de la ville à venir récupérer les malheureux au sein même de son repaire, Camille n’écoutera que son courage et se jettera dans la gueule du loup.

Mon avis :

A Nova City, la grippe fait des ravages.  Sans en souffrir directement, Camille en ressent les effets car sa maîtresse est absente et sa remplaçante n'est pas vraiment à la hauteur...  Pour s'occuper, le petit garçon s'intéresse à cette maladie et y voit l'attaque d'un super-méchant plutôt qu'une simple épidémie.

Camille tente d'en parler autour de lui mais ses théories ne convainquent pas grand monde...  Même les super-héros qui l'ont recueilli à la disparition de ses parents, la ligue Justice Pour Tous, ont du mal à le croire : ils lui sont pourtant tout dévoués; même si leurs pouvoirs laissent un peu à désirer.  Etre capable de rebondir dans tous les sens ou de faire pousser n'importe quel type de plantes ne sont pas des facultés bien puissantes mais pour Camille, la chaleur d'un foyer est bien plus importante.

Lorsqu'M le Mystère, un vrai méchant, annonce détenir les disparus, Camille pense que le moment de passer à l'action est venu.  Les membres de Justice Pour Tous semblent pourtant d'un autre avis.  Comment le petit garçon parviendra-t-il à les convaincre de se mobiliser ?

Dans cette parodie des comics, Renaud De Vriendt  nous invite à suivre la folle équipée de Camille, élevé par des super-héros aux capacités pour le moins farfelues.  L'auteur y mêle de l'aventure, de l'humour, quelques leçons de vie, ... Ainsi, le petit garçon apporte sa touche personnelle à l'histoire, à travers de savoureux commentaires, parfois grammaticalement peu académiques mais plutôt réalistes.  L'histoire ne tourne pas autour de la victoire à tout prix mais insiste davantage sur la solidarité et invite à ne pas se fier aux apparences.


Une série sympathique qui devrait plaire aux jeunes lecteurs  par son thème et son caractère très vivant !

2 commentaires:

Jérôme a dit…

Je note pour mes jeunes lecteurs alors !

Renaud De Vriendt a dit…

Bonjour, merci pour cette gentille critique ! Elle me fait d'autant plus plaisir que je la lis juste après une autre... assez acerbe, celle là ! J'espère que vous avez passé du bon temps à lire JusticeS. Ca me fait encore bizarre de lire des analyses de mon livre ^^.

Encore merci !

(oh et juste une petite question, je ne sais pas si c'est un problème d'affichage, mais la note que vous m'avez attribuée sur Babelio est de zéro... argl !)