"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 5 octobre 2014

L’œil du prince de Frédérique Deghelt

Lecture en partenariat : Un grand merci aux éditions J'ai lu pour cette lecture agréable !

La présentation de l'éditeur
 :

Yann et Mona, Benoît et Anna, Alceste et France, Hugo et Mélodie… Du milieu du XXe siècle à nos jours, des couples se font et se défont, se mentent et se rendent fous d’amour, s’aiment et se veulent du mal. Au fil des époques, chaque personnage a un lien avec les autres. Une valse du temps, où les non-dits pèsent plus lourd sur la génération suivante, surtout quand le hasard (ou la fatalité?) prend plaisir à alourdir encore les héritages.


Un roman foisonnant, qui nous laisse l’impression d’observer le jeu de la vie et l’ironie du sort par « l’œil du prince », comme au théâtre…


Avis :

En se livrant à son journal dans les années quatre-vingt, Mélodie, une jeune Cannoise de dix-sept ans, n'imagine pas, et le lecteur avec elle, qu'elle entame une fresque mystérieuse et passionnante.  Elle qui voulait juste crier son amour du cinéma et le dégoût qu'elle éprouve face à ses parents...

Les personnages qui prennent sa suite tissent à leur tour, peu importent le lieu et l'époque, un ouvrage coloré et empreint d'émotions.  Chaque personnage apporte sa touche personnelle, teintée de nostalgie ou d'espérance : Yann dévasté par la vie et ses surprises, Benoît en proie aux difficultés conjugales, Alceste et Agnès jetés dans les remous de la seconde guerre mondiale, Anna, une vieille dame seule qui se penche sur ses amours.

A chaque personnage correspondent une écriture et un style.  Comme la voix, ils marquent le passage de témoin : à l'image d'un patchwork, l'ensemble est harmonieux, agréable à suivre.  Les récits se suivent mais ne se ressemblent pas.  Insensiblement, au fil des pages, le motif se précise, les secrets se dévoilent, tout comme l'intention de l'auteur.  

Il faudra bien de la patience au lecteur pour entrevoir les liens qui nouent ces héros et prouvent les caprices du destin.   La vie, par l'entremise de la plume de Frédérique Deghelt, est décidément une fine manipulatrice...

challenge rl jeunesse
Challenge 1 % de la rentrée littéraire : 7/6

3 commentaires:

Louise a dit…

Je n'ai encore jamais rien lu de cette auteure, mais j'ai souvent noter des titres sur les blogs, donc je sais quel auteur chercher une prochaine fois à la bibliothèque. J'aime découvrir un nouveau écrivain et aimer son style, alors j'espère qu'elle me plaira.

lejardindenatiora a dit…

Je viens de terminer ce roman et j'ai adoré. C'était sublime. Et je suis ravie que toi aussi tu aies aimé :)

Karine:) a dit…

Tout le monde aime... il va falloir que je tente le coup et ce, même si j'ai plus ou moins trippé sur ses autres romans.