"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 7 avril 2014

Moi Ambrose roi du Scrabble de Susin Nielsen

Le résumé de l'éditeur :

Ambrose, allergique aux cacahuètes, passe pour un loser absolu. Lui et sa mère ultra-protectrice, Irène, déménagent sans arrêt. Le jour où l'adolescent est empoisonné au collège, Irène décide de le déscolariser. Cloîtré chez lui, Ambrose s'ennuie à mourir, jusqu'au jour où il rencontre Cosmo, le fils des voisins, un jeune homme un peu mal parti dans la vie. Par hasard, ils se découvrent une passion commune pour le Scrabble. Si l'arrivée de Cosmo dans leur petit cocon est vue d'un très mauvais oeil par Irène, Ambrose n'en démord pas : son intrigant voisin deviendra, qu'il le veuille ou non, la figure paternelle que l'adolescent aurait tant voulu avoir.


Avis :

Orphelin de père, Ambrose vit avec sa mère, Irène.  Marquée par la mort de son mari, Irène a des idées bien arrêtées, elle entoure Ambrose d'un cocon protecteur et tremble à l'idée de ce qui pourrait lui arriver.  Irène a une vision pour le moins pessimiste de l'existence.  

Allergique aux arachides, Ambrose est le souffre-douleur des caïds du collège. Victime d'une de leurs mauvaises blagues, il doit être hospitalisé et sa mère découvre la situation.  Elle décide donc de le scolariser à domicile.  Si Ambrose apprécie le changement dans les premiers temps, il se rend rapidement compte de son isolement et se cherche des distractions.

Cosmo, le fils de leurs logeurs récemment sorti de prison, pourrait faire l'affaire.  Il n'est malheureusement pas du tout au goût d'Irène mais Ambrose choisit de passer outre les injonctions maternelles.  D'autant que Cosmo joue, comme lui, au Scrabble !

A travers Ambrose, Susin Nielsen nous fait découvrir le quotidien d'un ado en souffrance.  Bien sûr, Irène aime son fils mais de déménagement en déménagement, de friperie en friperie, elle en fait un enfant qui a du mal à se socialiser, une victime idéale en quelque sorte.  Petit à petit, Ambrose s'en rend compte et cherche à faire entendre raison à sa mère.  Se heurtant à un mur de pierre, il lui faudra être inventif et courageux pour arriver à ses fins. 

 Susin Nielsen nous propose ici un roman drôle et tendre, le sujet est certes sérieux mais l'auteur l'aborde de manière amusante et réaliste.  Le ton est léger, Ambrose est un brin gaffeur et le duo qu'il forme avec Cosmo est irrésistible.  

J'avais beaucoup apprécié Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?; j'ai retrouvé ici la plume incisive de l'auteur et ses personnages d'adolescents "perdus" mais volontaires !  Un roman jeunesse lucide et attendrissant, une lecture à recommander. 

3 commentaires:

Syl. a dit…

Je note car tu recommandes ! puis j'adore jouer au scrabble... toute la journée si je pouvais !!!

faelys a dit…

comme j'ai eu de très bons retours de "Dear George" par mes zélèves et que ton billet sur celui-là est enthousiaste, je note, merci!

Nahe a dit…

@ Syl : Oh oui, note !
@ Faelys : j'avais déjà beaucoup aimé "Dear George..." :D