"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 22 janvier 2014

La Femme d'un homme d'A.S.A Harrison



Lecture en partenariat dans le cadre de l'opération Masse Critique: un grand merci à Babelio et aux Editions Le Livre de Poche.

La présentation de l'éditeur :

JUSQU’OÙ IRA-T-ELLE POUR ÊTRE LA SEULE FEMME DE SON HOMME ?

Elle c’est Jodi. Lui c’est Todd. Elle est une femme d’intérieur idéale et une psy de renom. Il a le charisme et la gloire de ceux qui réussissent. Elle l’aime aveuglément. Il la trompe allégrement. Elle et lui forment le couple parfait, en surface. Mais les apparences peuvent-elles longtemps rester trompeuses ?

Thriller psychologique à la Gillian Flynn (Les Apparences), La Femme d’un homme a connu un succès phénoménal aux États-Unis. D’origine canadienne, A.S.A. Harrison n’aura malheureusement pas savouré son succès, décédée quelques semaines avant la parution de son premier roman. La Femme d’un homme est en passe d’être publié dans le monde entier.

Avis :

Jodi et Todd : un couple à qui tout réussit.  Elle est psy, ayant opté pour un horaire souple, afin de se consacrer à son couple.  Lui a une société immobilière et des projets plein la tête.  La joie de vivre qui le caractérise ne s'exprime pas qu'au travail.  Ainsi, il apprécie volontiers la compagnie, tarifée ou non de jeunes femmes.

Jodi préfère fermer les yeux sur les aventures de Todd, le croyant très attaché à leur foyer : leur couple est une histoire sérieuse, cimentée par les ans et l'affection mutuelle.

Pourtant suite à une relation plus ou moins longue avec Natasha, la fille d'un ami d'enfance, Todd se trouve contraint de choisir entre "ses" deux femmes.  Pour Jodi, il est temps de faire face.

Appréciant fortement les romans policiers et les thrillers, je pensais ce partenariat fait pour moi.  Pourtant, le roman refermé, je reste dubitative:  tout suspense en est absent et le récit m'a paru sans relief. A aucun moment, je n'ai ressenti tension, ni frisson; je décrirais plutôt ce roman comme la chronique de la mort, au propre comme au figuré, d'un couple.

Dès les premiers moments, la vie de Todd et Jodi m'est restée totalement étrangère : surfaite et aseptisée, manquant de crédibilité.  Les martini et la truite fumée ne m'ont vraiment pas tentée ! 

Quant aux personnages, qu'ils soient de premier plan ou secondaires, je n'ai éprouvé aucune empathie, ni sympathie  à leur égard.  Jodi est une femme froide et détachée : un quotidien bien rangé, un agenda tracé au cordeau,...  Peu de place pour la joie et la fantaisie.  Ainsi, elle ne semble entretenir des relations avec ses amies que lorsqu'elle se sent seule.  A l'opposé, Todd est un bon vivant mais veule, indécis : à aucun moment, il ne trouve le courage de se positionner face à Jodi ou à Natasha.  Les événements se déroulent, son univers se détricote et il se laisse conduire...  Empêtré jusqu'au cou dans les ennuis, tiraillé entre ces deux femmes, il envisage sans souci une conquête de plus !  En couple, tous deux semblent incapables de communiquer, juste capables de faire l'autruche...


C'est peut-être cette distance par rapport aux héros et à leur cadre de vie qui explique mon ressenti face à ce roman : j'ai trouvé le volet psychologique développé au détriment du suspense et de l'action.  Alternant le quotidien des conjoints, les chapitres décrivent les étapes de la séparation : sentiments, soucis matériels, réactions de l'entourage...  Quel que soit le volet abordé, le récit manque de piquant et reste, de la première à la dernière page, dangereusement apathique.  A l'image de Todd et Jodi face au naufrage de leur couple...




tous les livres sur Babelio.com

5 commentaires:

Syl. a dit…

Ce n'est pas très tentant ! Chronique d'une mort... L'intrigue doit être particulière avec ses personnages peu sympathiques.

filou49 a dit…

je l'ai aussi celui la, le livre de poche me l'a envoyé ils faisaient une promo d'enfer sur les réseaux sociaux...mais bon ca me branche moyen et ton avis ne modifie pas vraiment mon opinion dessus :o)

Nahe a dit…

@ Syl: particulière, je ne sais pas; c'est finalement une situation banale... Mais les personnages n'attirent vraiment pas la compassion !
@ Filou49: désolée de ne pas te motiver ^^ ceci dit, j'ai lu beaucoup d'autres avis, positifs !

Manu a dit…

Je pensais qu'il pourrait me plaire mais ton avis me refroidit.

Piplo a dit…

Je te comprends, j'ai un peu de mal avec les polar ou le thrillers sans action...