"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 13 janvier 2014

Animale : La Malédiction de Boucle D'or de Victor Dixen

La présentation de l'éditeur

Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante?

1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au milieu des bois. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres? Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé? Alors qu'elle s'enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.


Une héroïne inoubliable, une traque haletante, un amour fou. De l'obscure forêt des Vosges aux rivages du Grand Nord et jusqu'aux caves du Vatican, Victor Dixen emporte le lecteur dans une vertigineuse aventure mêlant romantisme et fantastique.

Avis

Pour Blonde, l'univers se réduit au convent Sainte-Ursule où elle vit depuis sa plus tendre enfance : enfant abandonnée, elle a été recueillie par les religieuses et y coule une existence bien morne.  Sujette à des malaises, Blonde doit éviter le soleil, la lumière et porter en permanence de curieuses lunettes bleues; l'hiver semble également lui enlever toute énergie. Les jeunes filles de bonne famille la méprisent et les religieuses la considèrent comme un fardeau. 

Lorsqu'un soir un mystérieux  vieillard lui remet un dossier, Blonde suit avec intérêt l'histoire de Gabrielle de Brances, une jeune noble disparue des années plus tôt.  Un destin qui pourrait, à sa surprise, être lié au sien...

A la recherche de son passé, Blonde nous entraîne dans une aventure passionnante : elle cherche à découvrir qui sont ses parents et doit, tout en même temps, lutter contre son étrange constitution.  Au cours de son périple, elle devra affronter des ennemis acharnés mais pourra également compter sur de précieux soutiens, autant de sympathiques personnages secondaires.  Une intrigue bien ficelée, un récit riche et dense, des héros attachants, un dépaysement total, ...  autant de points forts à porter au crédit de ce roman jeunesse captivant.  En guise de conclusion : une petite pensée reconnaissante pour Dup et Phooka qui m'ont permis de gagner ce livre !

5 commentaires:

Syl. a dit…

Bien sympathique : ça me donne envie de lire du jeunesse ! Mademoiselle, je vous informe que nous avons toujours le dernier tome d'Association à chroniquer... La semaine prochaine ?

Nahe a dit…

Parfait pour moi ! Une date de préférence ?

Natiora a dit…

Je suis encore frileuse avec la littérature ado, bien que ton billet soit alléchant.

Syl. a dit…

Le 20 ? c'est un lundi.

Nahe a dit…

@ Natiora : j'avoue que j'aime bien la littérature jeunesse, ça me permet d'agrandir ma PAL : avec 3 ados...