"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 14 juin 2011

La femme manquée d'Armel Job



Résumé de l'éditeur :

Charles a trente-cinq ans, possède une belle ferme à Sarteau en Ardenne et rêve de trouver une femme... Il s'adresse au clerc de notaire, Evariste Lejeune, pour rédiger des annonces matrimoniales. Échec. Puis réussite, lorsqu'il découvre dans un catalogue exotique, sous la rubrique "Jolies indigènes cherchant mariage", l'épouse idéale. Arrive Opportune, jeune femme d'outre-mer qui meurt le jour même de ses noces. C'est alors que se révèle l'identité du pauvre Charles Lambert - révélation qui bouleverse le village et la vie d'Evariste Lejeune...

Avis :

« La femme manquée » est un roman du terroir signé Armel Job dont j’avais lu avec grand plaisir « baigneuse nue sur un rocher ». Le récit se passe en Ardenne, à Sarteau et met en scène Charles, un jeune fermier à la recherche d’une épouse : il se fait aider dans sa recherche par Evariste, le clerc de notaire qui rédige pour lui des annonces matrimoniales. Ces recherches resteront vaines et c’est dans un catalogue de beautés exotiques que Charles trouvera finalement l’âme sœur en la personne d’Opportune. Lors de la célébration du mariage, le village découvre, stupéfait, l’identité de Charles. Malheureusement la jeune épouse est bien malade et meurt rapidement, laissant un Charles désemparé et déboussolé par cette nouvelle identité… tout comme les habitants de Sarteau !

Armel Job nous livre ici un beau portrait de Sarteau, ses habitants, leurs petits défauts, un peu prompts à tourner le dos à l’inconnu… Charles est attachant dans sa quête et sa fidélité à sa compagne de quelques heures, il fait des choix et les assume entièrement quel que soit le prix que le village lui fasse payer. A l’opposé, si Evariste est prêt à tendre la main, il l’est tout autant à dissimuler sa participation, pour éviter d’être comme Charles la risée de Sarteau… Le prix de cette trahison se fera en fin de compte très lourd !

« La femme manquée » est un roman à l’écriture superbe, forte de l’atmosphère de l’Ardenne, admirablement rendue par l’auteur, et riche d’émotions controversées. Un ouvrage qui offre un véritable plaisir de lecture

2 commentaires:

Cajou a dit…

Voilà un très joli billet, qui me donne vraiment envie de découvrir cet auteur et ce titre. Je l'ajoute de ce pas à ma Wish List !

Au plaisir de te lire ^^

Cajou

Nahe a dit…

Merci de ta visite, c'est un auteur que j'apprécie. Mon titre favori : Baigneuse nue sur un rocher, une intrigue policière dans un décor typiquement ardennais. Belle lecture !