"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 4 mai 2013

L'été de l'ours de Bella Pollen

Le résumé de l'éditeur :

Suite au décès inexpliqué de son époux, haut diplomate anglais, Letty Fleming fuit Bonn, les tensions de la guerre froide et les soupçons de trahison qui pèsent sur son mari. Réfugiés sur une île d'Écosse, Letty et ses trois enfants, chacun à leur manière, tentent de faire leur deuil. Porté par son imagination, le petit Jamie lance des bouteilles à la mer, dans l'attente de celui qui lui ramènera son père. Et c'est un ours solitaire, épris de liberté, qui va répondre à ses appels...



Avis :


La mort  de Nicky laisse la famille Fleming  très désorientée : que pouvait  bien faire ce diplomate anglais sur le toit de l'ambassade de Bonn ?  Un décès brutal, qui ouvre la porte à toutes les suppositions en ces temps de  guerre froide.   

Sans véritable attache en Allemagne, Letty décide de rejoindre le Royaume Uni  et plus précisément les Hébrides extérieures : elle a toujours vu la maison de Ballanish comme un sanctuaire et c'est là qu'elle souhaite se reconstruire, entourée de ses enfants.  

Des trois enfants du couple, chacun vit les événements et s'acclimate à sa nouvelle vie à sa manière : Georgie, l'aînée, est très concernée par ses responsabilités.  Elle a été très marquée par un voyage à Berlin Est, en compagnie de son père.  Alba au caractère rebelle semble en vouloir au monde entier et tout spécialement à son jeune frère Jamie.  Jamie est un enfant particulier, attachant : il évolue dans un univers bien à lui; tout y est possible...  Même de retrouver son père dans l'ours qui, échappant à son dresseur, se terre dans l'île.

Découverte avec ce premier récit en français, Bella Pollen nous livre ici un joli roman, tout en finesse et en poésie, en accord avec le monde que se construit Jamie.  A tour de rôle, elle laisse la parole aux différents membres de la famille Fleming et à l'ours.  L'ensemble nous permet de découvrir les secrets de Nicky et d'élucider les circonstances de sa mort.  Le décor est superbe, un peu tourmenté, à l'image des pensées de Letty et de ses enfants.  Un texte empreint d'émotions qui m'a beaucoup plu et que je vous invite à découvrir à votre tour.

5 commentaires:

Jérôme a dit…

Finesse et poésie, ça me plait. Je note.

Cristie a dit…

J'ai déjà vu un avis positif sur ce livre. Je suis Jérôme ! ;-)

Syl. a dit…

La jaquette est spéciale comparée au roman. Je vais quand même le noter, même si j'ai TROP de livres !!!

Moka a dit…

Je note. J'aime ton article.

Nahe a dit…

@ Jérôme : Belle lecture !
@ Cristie : Excellent choix ;)
@ Syl : Ces PAL trop gourmandes...
@ Moka : Merci, j'espère qu'il te plaira !