"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 14 janvier 2012

Azur : Providence (tome 1) d'Ogaki


Lecture en partenariat dans le cadre de l'opération Masse Critique jeunesse: un grand merci à Babelio et aux Editions Delcourt.

Résumé de l'éditeur :

Sitôt débarquée à Providence, Nikki s'attire des ennuis. Mais que peut bien faire une jeune fille dans ce repaire d'ivrognes et d'escrocs en tous genres ? Sam, contrebandier bien connu du coin, accompagné de son fidèle Issuzu, compte bien en savoir un peu plus et voit là un bon moyen de récupérer quelques sacs d'or. Mais il n'est pas le seul à s'intéresser de près à la nouvelle venue...

Avis :

Lorsqu’ un étranger, désireux de se faire discret, débarque à Providence, l’attention de Sam, un contrebandier sans scrupules, est éveillée. Toujours à l’affût, il semble flairer la bonne affaire et n’hésite pas à lui emboîter le pas, sans tenir compte des avertissements d’Issuzu, son associé, un loup-garou végétarien.

Cet étranger s’avère être une toute jeune fille, Nikki, à la recherche du capitaine Gayle, un solitaire excentrique, son grand-père. Nikki semble pourtant arriver trop tard, son courage et son tempérament fougueux ne lui serviront à rien : le capitaine Gayle a disparu et Sam la conduit même à sa tombe…

Le vieil homme a pourtant légué à sa petite fille sa dague, un objet précieux qui semble convoité par beaucoup et qui pourrait la mener au devant de nombreux ennuis. Heureusement, ou plutôt malheureusement, pour elle, Sam veille au grain…

Ce premier tome met en place le monde d’Azur , un monde fantastique constitué de terres flottantes, ralliées par bateaux volants. On y côtoie des humains et des créatures fabuleuses, à l’image d’Issuzu, des animaux à taille humaine, des orcs, …

Le découpage et les tonalités de l’album m’ont beaucoup plu: ces cases mises en évidence dans un décor plus large, dans un jeu de couleurs contrastées, donnent de la vitalité au récit, ajoutent à son côté fantasy et l’ancrent davantage dans l’imaginaire.

Il semble que Nikki et ses compagnons se préparent à y vivre des aventures palpitantes, dans un genre de course au trésor. Un univers qui reste à découvrir donc. Tout en rythme et en dynamique, cette série intrigue le lecteur et l’invite à suivre ses héros : l’aventure ne fait que commencer… Un grand merci à Babelio et aux Editions Delcourt pour cette bande dessinée attrayante !

2 commentaires:

Jérôme a dit…

Comme toi, j'ai senti un beau potentiel pour cette nouvelle série. L'univers mis en place est riche et laisse augurer de bien belles surprises à venir.

Nahe a dit…

Vivement la suite !