"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 17 avril 2011

La maison aux souvenirs de Nora Roberts



Présentation de l'éditeur :

Cilla McGowan fait partie d'une lignée d'actrices aussi célèbres que malheureuses. Pour échapper à cette fatalité, la jeune femme s'est reconvertie et rachète désormais des maisons qu'elle restaure. Cette fois, il s'agit de la demeure campagnarde de sa grand-mère Janet, qui s'est suicidée de désespoir trente ans plus tôt. Entre les travaux à effectuer, les souvenirs lancinants et la rencontre de son séduisant voisin, ce séjour va se révéler moins calme que prévu. D'autant qu'un mystérieux vandale saccage la maison et que Cilla reçoit des menaces de mort. Y aurait-il un lien avec les vieilles lettres qu'elle a retrouvées au grenier et qui semblent jeter le doute sur la mort de sa grand-mère ?

Avis :

C’est grâce à Tristhenya, qui m’a offert ce livre lors du swap Thé, chocolat et autres addictions du lecteur, que j’ai fait connaissance avec Nora Roberts et en l’occurrence son héroïne, Cilla McGowan.

Mêlant intrigue policière, romance et souvenirs de famille, Nora Roberts nous propose de suivre Cilla, une jeune actrice désireuse de changer de vie et qui entreprend de transformer la maison de sa grand’mère afin de s’y installer. Assez vite, elle découvrira que ces transformations ne font pas plaisir à tout le monde et que pour certains, elle n’est pas la bienvenue.

Si l’ensemble est assez prenant et plutôt agréable à parcourir, j’ai néanmoins regretté que le volet sur l’histoire de Janet Hardy, la grand’mère de Cilla, ne soit pas plus étoffé. Le centre du roman est l’histoire d’amour que vit Cilla avec son beau voisin, Ford, autre célébrité dans son domaine, les romans graphiques et mes goûts personnels étant davantage orientés vers le volet policier ou historique, ce sont ces derniers que j’ai trouvés intéressants et que j’aurais préféré voir développés dans le roman. Les romans dits à l’eau de rose ne sont décidément pas mon genre de prédilection …

Autre bémol : il est assez facile de deviner qui est derrière toute cette machination, ce qui a d’autant diminué pour moi le suspense de ce livre et son intérêt à mes yeux. Néanmoins, le style de l’auteur est agréable et efficace ; difficile de refermer ce livre sans en connaître la conclusion …

En résumé : un avis mitigé pour ce roman plutôt plaisant et un grand merci à Tristhenya pour cette lecture douceur.


Ce livre est ma première lecture pour le challenge Un régime avant l’été organisé par Leiloona : 1/19

8 commentaires:

Leiloona a dit…

Yes, je te soutiens ! :))

J'en ai lu 4, mais aucun billet n'a été publié encore ! :))

Syl. a dit…

Pas encore lu... je vais, je viens, et je ne lis pas...
Nora Roberts, j'ai lu deux livres d'elle. Lieutenant Dallas. C'était bizarre, mais l'homme de l'histoire était très très viril !

Nahe a dit…

@ Leiloona : merci de ton soutien! J'essaye de lire et publier, sinon j'accumule le retard...
@ Syl : ;D

Sybille a dit…

j'ai bien envie de le découvrir ^^

Pour ta proposition pour le livre voyageur, je serais intéressée dans ce cas là, mais le soucis c'est que je ne peux pas le lire avant fin mai, j'ai trop d'exams et trop de partenariats....Je veux pas trop abusé lol !

Nahe a dit…

@ Sybille : vu la date, le temps qu'il arrive, on sera quasi en mai, pas de souci. Je préviendrai le maillon suivant ;D

FruityLoly a dit…

Merci pour ton commentaire sur mon blog! ^_^
Intéressante description du livre, cela donne envie de le découvrir. Je prends note du titre, pour mes lectures pendant les vacances d'été.
^_^

Tristhenya a dit…

Ohh zut, dommage que tu l'ai moyennement apprécié... Enfin bon, ça arrive, car moi aussi dernièrement j'ai été déçue par plusieurs lectures... :-(
Sinon, j'espère que tu va bien et que tu profite bien du temps exceptionnel auquel on à droit ces derniers temps ^^
A bientôt, bisous :-X

Nahe a dit…

@ Fruityloly : c'est idéal pour une lecture de vacances.
@ Tristhenya : disons que mon avis est mitigé ;D, ça fait partie des surprises en lecture... Bizz