"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 23 avril 2011

Le coeur régulier d'Olivier Adam



Résumé de l'éditeur :

« Vu de loin on ne voit rien », disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie, jusque-là « si parfaite ». Le coeur en cavale, elle s’enfuit au Japon et se réfugie dans un petit village au pied des falaises.

Nathan prétendait avoir trouvé la paix là-bas, auprès d’un certain Natsume. En revisitant les lieux d’élection de ce frère disparu, Sarah a l’espoir de se rapprocher, une dernière fois, de lui. Mais c’est sa propre histoire qu’elle va redécouvrir, à ses risques et périls.


Grâce à une écriture qui fait toute la place à la sensation, à l’impression, au paysage aussi bien intérieur qu’extérieur, Olivier Adam décrit les plus infimes mouvements du coeur et pose les grandes questions qui dérangent.


Avis :

« Le cœur régulier » est le roman de Sarah : à la mort de son frère Nathan, l’univers de Sarah s’effondre et elle se couler, oubliant enfants, mari, boulot… Dans sa chute, elle s’embarque pour le Japon et ses falaises, y cherchant des traces du passage de Nathan. Au cours de ce séjour, elle rencontre une belle galerie de personnages inoubliables, tels que la jeune Hiromi à la fois écolière et oiseau de nuit ou Natsume, ce policier à la retraite qui recueille les candidats au suicide et les aide à se reconstruire.

Le tableau que brosse Olivier Adam du Japon est, semblable aux falaises qu’il nous décrit, sombre, brumeux, rugueux, battu par le vent. Pour tant, de temps à autre, la lumière surgit et parvient à percer les nuages…

A nouveau, je suis tombée sous le charme de la plume d’Olivier Adam et de son écriture minutieuse et ciselée. Cette fois encore, les personnages sont des héros ordinaires, de ceux que l’on croise chaque jour sans y prêter attention. La vie de Sarah, si parfaite, si étouffante pourrait être la nôtre ! C’est cette proximité, cette similitude de notre quotidien qui remplit ce texte de sentiments et donne à cet ouvrage toute sa force. Une lecture envoûtante et riche d’émotions !


Ce livre est ma quatrième lecture pour le challenge Un régime avant l’été organisé par Leiloona : 4/19

5 commentaires:

Valérie a dit…

J'hésitais à le lire car j'avais lu des critiques plus négatives que d'habitude. Je me laisserais donc tenter dès que ma PAL aura atteint un niveau raisonnable.

Leiloona a dit…

Là aussi il faudrait que je me frotte à son écriture, même si j'ai peur qu'elle soit étouffante ...

Nahe a dit…

@ Valérie : il m'a bien plu donc je ne peux que t'encourager...
@ Leiloona : pour ma part, j'aime assez mais il faudrait voir par lequel commencer...

mrs pepys a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman, et l'écriture d'Olivier Adam y est pour beaucoup.

Nahe a dit…

Je suis convaincue également ...