"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 25 juillet 2016

La ligue des enfants extra ordinaires de Gitty Daneshvari


Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Michel Lafon : un grand merci à tous deux pour cette lecture !


Le résumé de l'éditeur 

Quand les gens disent que “ les enfants sont l’avenir ”, ils ne pensent pas à moi. »
Jonathan Murray, 12 ans

Qu’est-ce que la Ligue des Enfants Ordinaires ? Eh bien, je suis ravi que vous me posiez la question. (Oh, vous n’avez rien demandé ? Vous l’auriez fait à un moment ou à un autre, et je déteste perdre mon temps.) Nous formons un réseau secret d’espions composé des enfants les plus quelconques du pays, ceux qu’on oublie complètement. Pourquoi des enfants banals ? Pourquoi pas des surdoués ? Ou des sportifs ? Ou des reines de beauté ? Parce que les gens n’oublient pas ces derniers, alors qu’ils nous oublient, nous. Et vous savez pourquoi ? Parce que nous nous fondons dans le décor. Nous évoluons dans l’angle mort du monde.

Avis

Dans la petite ville d'Evanston, tout est soigneusement contrôlé et l'excellence est encouragée.  Pourtant Shelley et Jonathan y mènent une existence sans histoire : même leurs camarades de classe ne les remarquent pas.  Tous deux semblent insignifiants, transparents même.

Curieusement, tout à coup, cette banalité devient un atout et leur permet d'intégrer la Ligue des Enfants Ordinaires, un réseau d'espions inhabituel.  Appelés à la rescousse après l'enlèvement du Vice-Président des Etats Unis, Shelley et Jonathan sont les premiers surpris de se voir confier une mission...

Dans ce roman jeunesse amusant et animé, Gitty Daneshvari met au centre de l'action des anti-héros pour le moins inattendus.  Shelley et Jonathan n'ont vraiment rien de remarquable : Shelley parle à tort et à travers, elle ne s'investit en rien dans son nouveau "métier"; à ses côtés, Jonathan ferait même figure de bon élève !  Les voir évoluer à côté de leurs collègues du MI5, les efficaces Vera et Félix, est drôle et plein de surprises, tant le contraste est fort.

Pour les encadrer, l'auteur a prévu des adultes, eux aussi, un peu spéciaux : ainsi, l'infirmière Maidenkirk, le recruteur de la Ligue, Hammett ou Arthur Pelton, le gardien de la Maison Blanche valent également le détour.

L'histoire est basique : une intrigue autour de codes volés, animée de suspense; elle plaira aux jeunes lecteurs qui pourront, à l'instar des héros, échafauder quelques pistes. Et les voir retomber quelques pages plus tard... L'humour est bien présent et de nombreuses illustrations viennent également égayer l'ouvrage, tout comme des citations en début de chapitres, présentées comme des dossiers top-secret.

Sous ses dehors légers, le récit se penche sur le rejet des différences et la recherche de la performance que l'on demande souvent aux enfants.  Ici, le message est tout autre et ceci est plutôt appréciable.

En résumé, tous les ingrédients pour plaire aux jeunes lecteurs sont réunis ici : une histoire sympathique, de l'humour, de l'action, une morale plaisante...





1 commentaire:

Moka a dit…

Un petit texte divertissant et rafraîchissant à te lire...