"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 19 juillet 2016

Journal d'un étudiant français à l'étranger d'Amaia Arrazola et Raquel Pineiro

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Hors Collection : un grand merci!

La présentation de l'éditeur :

Un beau jour, tu te mets à rêver d'un départ… D'un côté, les raisons officielles : apprendre une langue, étudier dans une université européenne, se faire des contacts. De l'autre, les raisons officieuses : les fameuses « orgies Erasmus » et les interminables nuits d'excès qui stimulent ton côté fêtard… 

Avec humour et nostalgie, l'illustratrice Amaia Azzazola et la journaliste Raquel Piñeiro racontent toutes les expériences inoubliables d'un séjour Erasmus : tenir une conversation dans trois langues à la fois, avoir une vie sociale digne d'un DJ d'Ibiza, organiser des dîners thématiques aux allures de sommets onusiens, assister à des déclarations éphémères d'amour éternel… sans oublier les week-ends marathons, les rencontres improbables et la nostalgie du retour au bercail. 

Pendant quelques mois, le programme Erasmus a changé ta vie, et, à ton retour, tu ne seras d'ailleurs plus tout à fait le même !

Avis :

Lors de la dernière Masse Critique BD, ce titre a attiré mon attention et pour cause : ma fille aînée termine actuellement un Erasmus en Allemagne.  Bien sûr, vous me direz que cet ouvrage arrive un peu tard pour nous mais sa lecture m'a bien intéressée malgré ce petit décalage.

Présenté en cinq parties à partir de l'année précédent le programme Erasmus, pour la décision et les choix qui l'accompagnent, ce roman graphique reprend les différents sujets importants pour l'étudiant en Erasmus au fil des mois.  Une table des matières imagée est présente en cours de lecture et elle se complète petit à petit.

Des points comme le choix, la valise, les visites touristiques, l'amour, les fêtes (un sujet récurrent), le retour, ... sont ainsi détaillés à l'aide de textes, d'images, de témoignages, de comparaisons.  Le tout est abondamment et joyeusement imagé : les illustrations sont plutôt gaies, souvent à base de noir et de blanc, que vient de temps en temps illuminer l'une ou l'autre couleur.  La table des matières qui se complète au fil des mois est elle tout en jaune.

Les exemples et récits de différents étudiants donnent une grande richesse à l'ouvrage mais aussi un petit côté décalé et sympathique.  Le ton est amusant, vivant, très réaliste.  A plusieurs reprises, je me suis rappelé des anecdotes racontées par ma fille : en première place, les petits choses qui te manquent pendant ton Erasmus ^^  Des frites, des frites...  Il ne me restera bientôt qu'à vérifier les symptômes post-Erasmus, en connaissance de cause cette fois !


3 commentaires:

Hilde a dit…

Erasmus, ça doit être une chouette expérience. Je note cette BD. :)

EstelleCalim a dit…

ça pourrait être sympa à conseiller à mes étudiants :)

Jérôme a dit…

Une BD qui me servira peut-être dans quelques années. Si Erasmus existe encore...