"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 10 juin 2015

La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine


La présentation de l'éditeur :

Chap n’a pas cherché à se faire passer pour un autre, il a simplement laissé faire…

Dans ce foyer d’urgence pour jeunes paumés où il refusait obstinément de donner son nom, les gens du centre sont venus le voir avec une photo, celle d’un ado porté disparu qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Chap a fini par dire ce que les autres attendaient, que c’était bien lui Cassiel Roadnight ! Et puis tout s’est enchaîné, la soeur de Cassiel est venue le chercher pour le ramener chez lui, dans sa maison, où l’attendaient sa mère et son grand frère.

Chap n’a pas pensé qu’il allait vivre sous leur regard, chaque jour, chaque heure, chaque seconde et qu’il ne pourrait jamais se détendre ni se laisser aller. Un geste déplacé, un mot de travers, une mauvaise réaction risqueraient de donner l’alarme et de tout faire basculer ! Il n’a pas imaginé non plus que Cassiel pouvait cacher un secret monstrueux, et que c’est lui, Chap, qui allait en hériter…

Avis 

Séparé de son grand-père, Chap vit seul, dans la rue : placé dans un foyer, il est identifié comme le jeune Cassiel Roadnight, disparu depuis deux ans.  A l’idée d’une famille, Chap n’a pas vraiment démenti et « ses proches » sont venus le récupérer.  Le jeune garçon est dans une situation bizarre et compliquée car tous s’attendent à ce qu’il soit Cassiel.

Lorsqu’il découvre que Cassiel se croyait menacé, Chap se pose bien des questions sur la justesse de son choix et la sécurité que lui offre cette famille…

J’avais beaucoup aimé la fourmilière de Jenny Valentine, aussi n’ai-je pas traîné à lire ce titre, une fois entré dans ma PAL.   Une sage résolution : Jenny Valentine nous propose un roman accrocheur et dense. 

Chap se présente à peine : c’est petit à petit, à contrecœur dirait-on, que son histoire est dévoilée.  Dans sa nouvelle famille, il en va de même : tout ne semble pas clair, des secrets sont tus et pèsent sur la maisonnée.  Chap n’est pas le seul à être mal à l’aise, l’ambiance est lourde et le jeune garçon devra manœuvrer prudemment. 


Jenny Valentine sème les pistes, entrecroise les destins, elle distille le suspense avec maestria.  Elle met en scène des thèmes qui lui sont chers,  les questions d’identité et de faute passée autour du personnage de Chap/Cassiel, y ajoutant une dose d’angoisse qui garde le lecteur ferré jusqu’au dénouement.  Addictif et inquiétant : un excellent roman jeunesse !



4 commentaires:

Anne a dit…

Je vais bientôt lire Broken Soup de la même Jeny Valentine et je note déjà celui-ci, qui a l'air très bien aussi !

Natacha (Tachas) a dit…

Je suis intriguée ! Merci pour ce billet, je le note :D

Yana a dit…

Comme toi, j'avais beaucoup aimé ce roman, je vais d'ailleurs me pencher sur La Fourmilière :)

Nahe a dit…

@ Anne : Broken soup, je note !
@ Natacha : n'hésite pas à la découvrir !
@ Yana : La fourmilière est un très bon choix également !