"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 26 avril 2013

J'ai pas choisi de Fanny Abadie


Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Milan Macadam : un grand merci à tous deux pour cette découverte !

La présentation de l'éditeur :
 
Faustine aime les mots, par-dessus tout.
En écrire aussi.
Faustine aime Johan, plus que tout.
En secret.
Et puis Faustine rencontre une drôle de fille,
Niilam, qui lui propose un drôle de pacte.
L'amour de Johan contre les mots de Faustine.
Un choix à hauts risques.
 
 
Avis :


Dans ce court roman, Fanny Abadie met en scène Faustine, une jeune fille amoureuse, manquant de confiance en elle.  Habile avec les mots, Faustine perd tous ses moyens en face de Johan : elle aimerait pourtant attirer son attention et lui faire oublier sa parfaite petite amie.  C’est alors qu’intervient Niilam, une fille un peu mystérieuse qui propose rapidement un marché surprenant à Faustine…

De manière originale et captivante, Fanny Abadie remet au goût du jour le mythe de Faust et l’actualise par la musique et les slams.  L’écriture de ce texte est certainement le premier de ses atouts : poétique, légère,  elle colle à la perfection à cette histoire d’adolescence et de manipulation.  En se rangeant du côté de Faustine et en mettant dans sa bouche cette habileté hors du commun , elle célèbre ainsi les mots et l’écriture. 

A travers Faustine et son don pour les mots, l’auteure met en scène une héroïne attachante : sympathique  et touchante à travers sa timidité, sa maladresse face à Johan mais également sa facilité à écrire des slams.  Pourtant, lorsque cela s’avère nécessaire, Faustine peut aussi se montrer forte et mettre en avant ses dons.  Perdu également dans l’adolescence, Mathieu, le demi-frère de Faustine, est un personnage qui m’a plu : par ses sautes d’humeur, ses emballements et ses doutes, je l’ai trouvé émouvant et  très réaliste.

Outre l’importance qu’il accorde à la littérature, ce roman fait également la part belle à la musique en y intégrant, avec bonheur, d’anciens classiques.  A travers les coups de cœur que Faustine et Mathieu écoutent en boucle, par exemple, rythmant leurs états d’âme.  Une invitation à écouter de vieux morceaux…

Amorcé par une couverture plaisante, sur laquelle il vaut la peine de se pencher, ce récit est un roman jeunesse bien construit et plaisant : de jolies références, un peu de surnaturel, des héros attachants et réalistes, … L’assurance d’un bon moment de lecture, pour lequel je remercie Livraddict et les éditions Milan Macadam .





Logo Livraddict

5 commentaires:

paikanne a dit…

J'ai aussi passé un très bon moment avec ce récit :-)

cyru cyru a dit…

lu, mais je n'ai pas été particulièrement emballée et pourtant j'aime assez l'irrationnel, mais ce ne devait pas être mon jour.

Jérôme a dit…

La couverture est en effet très jolie. Pour le reste, je ne suis pas certain d'accrocher...

Syl. a dit…

Nahe, chère swapée, je t'offre un bel Award pour décorer ton blog. Il est l'expression de ma sympathie et de mon amitié...
Bisou

Nahe a dit…

@ Paikanne :une jolie découverte !
@ cyru cyru :il y a des jours comme ça...
@ Jérôme : Difficile à garantir...
@ Syl : Merci, Syl, je file chez toi. Bizz !