"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 2 novembre 2012

Discordance d'Anna Jörgensdotter

Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions JC Lattès  : un grand merci à tous deux pour cette découverte !

La présentation de l'éditeur :

Cinq frères et sœurs grandissent dans une petite communauté suédoise au pied du mont Kungsberg : deux frères, Edwin et Otto, et trois sœurs, Karin et Sofia, qui restent inséparables jusqu’à ce que l’amour puis la mort les sépare, tandis qu’Emilia sillonne les rues à bicyclette en rêvant d’évasion.

Tout commence en 1938, lorsqu’une maison prend feu, celle de Mlle Filipsson, femme singulière venue d’on ne sait où. Edwin est le seul à la pleurer. Un an plus tard, c’est l’Europe entière qui s’embrase. Le jour même de l’invasion de la Pologne, une petite fille naît, et Karin, sa mère, agonise… Chacun des membres de la fratrie poursuit sa vie, entre rêves et désillusions.

Au long de deux décennies, Anna Jorgensdötter nous livre un roman choral semé d’amour et de drames, marqué par les disparités entre hommes et femmes dans une société en mutation.

Avis :


1938, la guerre s’annonce en Europe.  En Suède, les enfants Steen approchent de l’âge adulte.  Pour Edwin, Otto, Karin, Sofia et Emilia, la jeunesse se passe entre contes, jeux et amourettes.  Peu à peu, la vie les sépare : Karin épousera bientôt Max, Emilia s’apprête à découvrir un nouveau travail, …  Il incombe à chacun d’entre eux de trouver sa place dans une existence parfois âpre.  Au fil des ans, l’auteure nous invite à suivre le parcours de ces frères et sœurs en Suède.  Elle nous livre leurs amours, leurs soucis, leurs déceptions et dresse ainsi, sur deux décennies, le portrait d’une famille.  En toile de fond, la société suédoise change et le quotidien se transforme.

Durant vingt ans, Anna Jörgensdotter suit les membres de la famille Steen et nous relate les petits et grands moments de leur vie.  Chacun est touché par les mêmes événements mais de manière différente.  Au centre de l’ouvrage : le deuil, la nostalgie, l’amour, les espérances, …   Autant d’éléments qui affectent  la vie de tous et lui donnent une teinte particulière.  A souligner également, la place des hommes et des femmes qui, au fil du récit, se modifie et bouleverse la société.

D’un bout à l’autre du roman, l’auteure adopte un style plutôt décousu mais qui, selon moi, confère une grande vitalité au récit.  De la même manière, elle s’attache tantôt à l’un, tantôt à l’autre membre de cette fratrie.  Entre les frères et sœurs, elle choisit de fixer son récit sur l’un ou l’autre protagoniste.  Ce qui n’empêche de retrouver les autres membres de la famille en coulisses.  Elle nous livre des caractères forts, riches, denses que j’ai pris grand plaisir à suivre au cours de ces vingt années.   Ainsi, elle dresse une fresque familiale à laquelle chacun collabore et apporte sa petite part d’humanité et de sensibilité.  Un très joli roman que je vous invite à découvrir et pour lequel je remercie chaleureusement Livraddict et les éditions JC Lattès.
Logo Livraddict

9 commentaires:

Marinette a dit…

Je n'ai pas autant aimé le livre que toi mais j'avais apprécié de découvrir l'époque dans laquelle mes grands parents ont grandi.

Aproposdelivres a dit…

J'ai trouvé ce livre inégal, un peu brouillon mais j'ai globalement plutôt aimé cette lecture.

Jérôme a dit…

J'aime bien la littérature nordique quand elle ne se cantonne pas au polar. Du coup je vais essayer d'y jeter un oeil.

Syl. a dit…

Je ne suis pas très séduite par l'histoire. Je ne vais pas noter de peur que ma LAL coule...

lectriceinthetrain a dit…

Je suis très très partagée par cette lecture... Le roman est assez inégal

Malika a dit…

Pas trop tentée pour l'instant mais peut être quand il sortira en poche ...

Nahe a dit…

@ Marinette : c'est vrai que le décor est bien rendu, très détaillé.
@ A propos des livres : un style particulier mais globalement une bonne lecture.
@ Jérôme : Pas de risque de polar ici, tu pourrais aimer.
@ Syl : je vois que nous avons toutes une PAL en danger ^^
@ Lectriceintherain : le style est un peu décousu mais j'ai bien aimé l'ensemble.
@ Malika : un bon compromis !

Emisa a dit…

Ce livre me tentait beaucoup lorsqu'il a été proposé en part et ce que tu en dit me donne encore plus envie de le découvrir. Hop, dans ma WL ! ;)

Nahe a dit…

Je te souhaite déjà une bonne lecture !