"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 28 novembre 2012

Premier chagrin d'Eva Kavian


Le résumé de l'éditeur :      Sophie s'apprête à faire son premier baby-sitting. Quelle surprise lorsqu'elle découvre que c'est une grand-mère et non une jeune maman qui a posé l'annonce. A partir de ce moment, rien ne se passe comme prévu, et la vie de Sophie va en être bouleversée.
 
Avis
 
Adolescente modèle et sans histoires, Sophie assume difficilement sa petite taille et le divorce de ses parents.  En ce moment, elle cherche à faire du baby-sitting, un moyen de s’affirmer et de se faire un peu d’argent de poche.  Lorsqu’elle se présente à son premier rendez-vous, elle rencontre Mouche, une grand-mère qui a grand besoin d’aide.  Voici pour Sophie une expérience qui va s’avérer riche en émotions et en responsabilités…
A travers la rencontre de Sophie et de Mouche, Eva Kavian nous invite dans l’entourage de la vieille dame et dans les inévitables querelles familiales.  Elle nous plonge dans une situation tristement réaliste, malheureusement fréquente et propose au lecteur d’en suivre les rebondissements.  Mouche est une vieille dame fantastique et indépendante.  Elle a vécu en femme libre,  déterminée, un choix que tous n’ont pas apprécié.  Aujourd’hui, elle aura bien besoin de Sophie et de son aide pour réaliser un projet qui lui tient beaucoup à cœur.  Au milieu de la maladie, des rancœurs, Sophie fait souffler un vent de fraîcheur, apportant ses idées et son dynamisme dans la vie de Mouche.
Sur un ton tendre et réaliste, Eva Kavian signe ici un roman fortement émouvant.  Difficile de ne pas se sentir concerné par ces pages qui nous rappellent à tous des souvenirs émus.  Le sujet n’est pas gai mais l’auteure se veut optimiste, positive et nous offre ainsi une très jolie lecture.

7 commentaires:

Jérôme a dit…

Très sympa, je note. Tu proposerais à partir de quel âge ? Pour des grands ados ou des plus jeunes ?

Nahe a dit…

J'ai pris l'avis de la base pour te répondre ^^ : je dirais pour des ados moyens vu le sujet, même s'il est assez court. Mon fils l'a eu dans sa liste de lectures (même s'il a opté pour No pasara) cette année et il a 14 ans (3e année de secondaire). Ma cadette (15 ans et demi) l'a lu, très vite, a beaucoup aimé mais ne le conseille pas pour de plus jeunes en regard du thème. L'auteur a aussi écrit sur le handicap et la différence : "La dernière licorne", très bien également.

Carnet de lecture a dit…

Un roman dont j'ai déjà lu beaucoup de bien. Tu confirmes donc mon envie de le lire. Et un de plus dans ma liste d'envies!

Syl. a dit…

Bonjour Nahe,
Je ne pense pas le lire mais je note que ce livre est bien.
Bon week-end

Nahe a dit…

@ Carnet de lecture : les tentations sont nombreuses ^^
@ Syl : A toi aussi, bizz

argali a dit…

Je partage aussi ton avis sur l'âge. Facile à lire mais sujet délicat.

Nahe a dit…

C'est tout à fait ça !