"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 23 août 2010

Les fiancées du Pacifique de Jojo Moyes




Quatrième de couverture :

Le 2 juillet 1946, quelque six cent cinquante-cinq épouses de guerre australiennes embarquèrent pour un voyage exceptionnel : elles allaient faire cette traversée sur un porte-avions, le Victorious, pour retrouver leurs époux britanniques. Elles furent accompagnées par plus de mille cent hommes, ainsi que par dix-neuf avions, pour un voyage qui dura environ six semaines. La plus jeune des épouses avait quinze ans. L’une d’entre elles au moins devint veuve avant d’atteindre sa destination. Ma grand-mère, Betty McKee, fut l’une des plus chanceuses et vit tous ses espoirs comblés. Ce roman, inspiré par ce voyage, lui est dédié ainsi qu’à toutes ces épouses qui ont été assez courageuses pour croire en un avenir incertain à l’autre bout du monde. J. M.

Irrésistible ! Daily Express.

Merveilleusement romantique et émouvant, ce roman prouve que le voyage compte autant que sa destination. Daily Mail.

Avis :

Ce joli roman nous emmène à bord du Victoria, un porte-avions transformé en rudimentaire vaisseau de croisière, pour assurer la traversée de plus de six cents épouses de guerre australiennes embarquées pour rejoindre la Grande-Bretagne et leur époux. L'auteur s'est tout spécialement focalisé sur quatre jeunes femmes : Margaret, une jeune fermière enceinte, Avice une bourgeoise qui, en s'embarquant, devra renoncer à bien des prétentions, Joan une toute jeune fille de seize ans à qui la vie a façonné un caractère bien trempé et Frances une jeune infirmière, sérieuse et renfermée que le roman nous fera découvrir au fil des pages.

La rencontre entre ces jeunes mariées et les militaires chargés de les escorter, le mélange de l'univers militaire et de la féminité promettent des étincelles.

Imaginez donc des cours pour s'accomoder du rationnement en cette période de fin de guerre, un concours de Miss, un ascenseur pour avions transformé en fil à linge,... et vous aurez une idée des nombreux rebondissements que ce livre vous réserve ! Et des difficultés auxquelles le commandant a dû faire face... Ajoutez à ce côté "historique" et cocasse une histoire d'amour et vous obtiendrez l'assurance d'un excellent moment de lecture.

A noter : chaque chapitre est introduit par un extrait de documents d'époque qui nous rappellent la part réelle de cette histoire, un bon point supplémentaire pour cet excellent roman, agréable à lire et dépaysant. A conseiller sans modération !

Aucun commentaire: