"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 25 août 2010

Comment dormir du Dr Ralph Y. Hopton & Anne Balliol


C'est un très joli livre que ce Comment dormir qui nous a été envoyé par les éditions Monsieur Toussaint Louverture dans le cadre d'un partenariat avec Blog-o-Book : une lecture à deux. Un grand merci pour ce partenariat pour le moins original.

Couverture satinée rouge, petit format, papier et calligraphies soignés, illustrations rétro font de cet ouvrage un cadeau idéal.

Note de l'éditeur :

Ne vous y trompez pas longtemps… les très anglais Dr Ralph Y. Hopton et Anne Balliol n’existent pas, et ce petit précis est un pastiche génial parfaitement exécuté, une supercherie littéraire exemplaire concoctée par deux satiristes américains d’avant-guerre, Harford Powel et Edward Streeter.

Edward Streerter — à qui l’on doit un fameux roman, Le Père de la mariée plusieurs fois adapté au cinéma — joue le rôle d’Anne Balliol ; et Harford Powel, celui du Dr Hopton… à moins que ce ne soit l’inverse. Bref, ils ont réussi ici le pari délicat de créer un guide parodique du savoir-vivre de chambre qui pourrait tout à fait passer pour un vrai, mais qui se moque de tout de façon légère, et surtout de lui-même.

Petit objet précieux et étonnant, Comment dormir est le parfait cadeau ; il s’inscrit dans la lignée des textes littéraires et caustiques qui ont marqué le début du xxe siècle et reviennent en force aujourd’hui avec Will Cuppy, Stephen Leacock, Robert Benchley ou S.J. Perelman.

L'avis de Madame :

La présentation de ce livre m'a directement donné envie de le lire : je l'ai attaqué par le bandeau, un petit bijou de drôlerie, à ne surtout pas négliger !

Dès le début, cette lecture m'a beaucoup amusée. Les scènes décrites évoquent immanquablement des souvenirs et chacun s'y retrouve tôt ou tard. Je pense que le passage sur le lever décrit comme le moment où "les hommes et les femmes sont à leur comble de mauvaise humeur, de laideur et d'aggressivité" a été écrit pour moi. Je préfère l'avouer et couper ainsi l'herbe sous le pied de ma moitié...

J'ai également beaucoup aimé le chapitre consacré à la salle de bains, notamment les règles et décrets. Un extrait ? La question de transformer sa salle de bains en buanderie doit faire l'objet d'une étude précise. il y a de fortes chaces qu'Abelard, quand il se rasait, n'avait pas à regarder les rangées de bas humides d'Héloïse nonchalamment étendue sur le porte-serviettes.

A noter, il s'agit d'un ouvrage à lire à petites doses, afin d'en profiter pleinement. A plus fortes doses, l'effet devient lassant et c'est vraiment dommage car il s'agit d'une lecture vraiment agréable, de quoi vous mettre de bonne humeur dès le matin et vous aurez compris que j'en ai bien besoin !


L'avis de Monsieur :

J'ai trouvé l'idée de lire à 4 mains intéressante; surtout que certains passages m'ont rappelé quelques situations vécues. Vous avez compris que je parle du matin...
Les pages sur la chambre et son absence d'ordre m'ont également rappelé des souvenirs.

Vu la justesse des propos des auteurs, je pense que bon nombre de couples s'y retrouveront. Et c'est là qu'est toute la saveur de l'ouvrage. Son aspect élégant et soigné ajoute à son intérêt. Comme le conseillent les auteurs, je penserai à en offrir un à mon médecin !

Pourtant, malgré le ton caustique (et réaliste) du livre, j'ai eu du mal à poursuivre la lecture, sans doute parce que certains chapitres semblent un peu désuets ou un peu en dehors de notre réalité actuelle.

2 commentaires:

Stemilou a dit…

Ah oui ce livre je l'ai vu sur Blog-o-book j'étais pas très emballée mais apparemment c'est assez sympa!

Nahe a dit…

@ Stemilou : c'était une lecture assez amusante, difficile de ne pas se reconnaître dans l'un ou l'autre passage !