Sótt de Ragnar Jónasson

Bloqué en quarantaine à Siglufjördur par une épidémie de fièvre hémorragique, Ari Thor assure les affaires courantes avec Thomas et tue le temps comme il peut: il fait particulièrement calme lorsque Siglufjördur  est coupé du monde.  Ari Thor s'intéresse donc à une affaire ancienne, proposée par un citoyen: il cherche à identifier les personnages figurant sur une vieille photo et tourne un peu en rond.

Un peu par hasard, la journaliste Isrun lui apporte son aide en insérant le document dans un reportage sur l'épidémie.  En poste à Reykjavik, elle partage son temps entre des sujets tranquilles et une sombre histoire de disparition d'enfant.

L'action se divise entre plusieurs scènes et protagonistes, peu à peu le tout se recoupe autour d'Ari Thor, le volet personnel vient étoffer l'affaire et la puissance de la nature clôture le tout en beauté.  Une recette imparable et un rendez-vous lecture incontournable, surtout en cette période hivernale où l'on apprécie de se blottir au coin du feu, alors qu'à Siglufjördur  les éléments se déchaînent.

Commentaires

Païkanne a dit…
C'est un auteur que je n'ai jamais lu mais ai envie de découvrir :-)
Lewerentz S a dit…
J'avais adoré le premier ("Snjor") mais déçue par le second ("Mörk").
Lady K a dit…
Une série que j'aime bien, je vais peut-être me laisser tenter par celui-ci alors ! :D
dasola a dit…
Bonsoir Nahe, j'ai beaucoup aimé Snjör et Mörk. Pas encore lu celui-ci et un autre. Je compte bien le faire. Très bonne année 2019.
Nahe a dit…
@ Païkanne: Pour 2019, peut-être ?
@ Lewerentz S: Tu peux reprendre avec le 3e, pour voir ou tenter la nouvelle série de l'auteur.
@ Lady K: Le retour à Siglufjördur est toujours plaisant, je trouve.
@ Dasola: Bonnes lectures d'avance et surtout une belle année !

Posts les plus consultés de ce blog

Challenge Amérique latine 2019

L’Île au manoir d'Estelle Faye