Articles

Affichage des articles du septembre, 2022

Hercule Poirot - Poirot joue le jeu de Marek

Image
Appelé à la rescousse par son amie Ariane Oliver, Hercule Poirot rejoint  le Devon  pour une  murder party  dont il remettra le prix au plus perspicace des participants . Le voilà ralliant  Nasse House , propriété de Sir George Stubbs, plongé malgré lui dans l'effervescence des préparatifs et cherchant à comprendre l'histoire de cette propriété et de ses occupants.  Un écheveau bien difficile à démêler... Sur fond de kermesse, faux semblants et mensonges viennent alourdir l'atmosphère jusqu'à la découverte d'un cadavre.   Toujours prompt à faire travailler ses petites cellules grises, Hercule Poirot est l'homme de la situation. Pour ce nouvel album de la collection Agatha Christie des éditions Paquet , Marek s'est intéressé à un titre un peu moins connu de la reine du crime: un vrai plaisir de redécouvrir cette énigme en bande dessinée.   Fidèle à la ligne claire, Marek excelle à restituer l'ambiance de fête dans laquelle un malaise s'insinue: une in

Ceux des quais de Nathalie Bianco

Image
  Les berges du Rhône, jolie vue pour une promenade mais surtout un refuge pour quelques laissés pour compte qui s'y sont reconstruit une famille.   Nono, Vava, Six dix, les Ragondins... des trajectoires brisées, qui ne possèdent plus rien mais partagent tout. Roxanne et Malik, découvrant cet univers en marge, le comprendront très vite.  S'attachant imperceptiblement à cette tribu, en célébrant la richesse et cherchant à tout prix à conserver le lien. Sur fond de solidarité et sans pathos, Nathalie Bianco met en scène une réalité sociale qui pique: des personnages attachants, hauts en couleurs, un récit dramatique tirant à l'occasion vers la  comédie, relevé d'humanité.  Un texte atypique et remarquable.

Crédit illimité de Nicolas Rey

Image
Diego Lambert est ruiné. A bout de ressources et d'amis à solliciter, il ne lui reste qu'une solution: appeler son père.  Autant faire appel au Diable. De fait, le voici chargé de responsabilités aux RH et contraint de licencier quinze employés pour se renflouer. S'engage alors entre le père et le fils un bras de fer atypique sur fond de plan social. Un texte entre roman noir et farce satyrique où l'auteur se plait à égratigner le monde de l'entreprise et le capitalisme.  Mettant en scène d'attachants personnages secondaires tellement familiers, il s'offre le luxe d'ajouter à son récit caustique une pointe de romance et réussit le tour de force de rendre sympathique son côté immoral.  Savoureux !