Pour qui meurt Guernica ? de Sophie Doudet

Lecture en partenariat : merci aux éditions Scrineo et Emilie pour cette lecture émouvante !

 La mort dans l'âme, Maria quitte Vitoria, son village, avec une valise remplie de livres et le parfum de sa mère emprisonné dans son écharpe rouge.  Rouge comme la révolte et la contestation, une couleur qu'il vaut mieux cacher dans l'Espagne déchirée par la guerre civile.


Pourtant Maria refuse de se soumettre: c'est à contrecœur qu'elle abandonne les siens et rejoint Guernica, ville sacrée des Basques.  Une cousine l'attend: elle pourra y mener une vie tranquille le temps des hostilités...


Tout cela bien sûr, sans compter sur les caprices de l'Histoire, les alliances hors nature et les manipulations de l'information.  Pour Maria, Tonio et leurs amis, Guernica gardera pour toujours un goût cruel de cendres, de larmes et de trahison.  Un poids que même les vers de Federico Garcia Lorca ne parviendront à soulager...


Une aventure qui dévoile une page d'Histoire méconnue, rehaussée par la vivacité de Maria et sa fierté typiquement espagnole.

Commentaires

Lady K a dit…
Un épisode de l'Histoire que je ne connais que de très loin... tu donnes envie de plonger dans ce roman !
Anonyme a dit…
De Guernica, je n'ai en tête que le tableau dantesque de Picasso.
Biz
S.
Nahe a dit…
@ Lady K: merci, il y a quelques découvertes(étonnantes, voire révoltantes, je ne sais pas trop) à la clé
@ Syl: comme beaucoup, oui. Ce tableau est d'ailleurs présent dans le roman, on retrouve aussi toute la souffrance qui a mené à a création.

Posts les plus consultés de ce blog

L’Île au manoir d'Estelle Faye

Nils Hazard chasseur d'énigmes : La Dame qui tue de Marie-Aude Murail